Bourail : un dugong retrouvé mort par un pêcheur

environnement bourail
Dugong mort Nessadiou
Un dugong a été retrouvé mort à Nessadiou le 29 mai 2021 ©Facebook/Zone côtière ouest

Le corps de l'animal a été découvert samedi à Nessadiou. La ou les causes de la mort n'ont pu être identifiées.

Une triste découverte. Un dugong a été retrouvé mort, samedi 29 mai, par un pêcheur de Nessadiou à Bourail, a révélé le comité de gestion de la Zone côtière ouest, mardi. Une information confirmée par la province Sud dont les gardes-nature se sont rendus sur place le lendemain pour constater le décès de l'animal long de 2,70 m. Ils ont procédé à des prélèvements de peau pour les fournir aux scientifiques de l'Institut de recherche pour le développement (IRD).

La thèse de la mort naturelle étudiée

Selon les premières constations réalisées par les gardes-nature, ce dugong ne portait aucune trace récente de blessure liée à la pêche ou à des hélices de bateau, précise la province Sud, qui ajoute que la thèse d'une mort naturelle est étudiée. Le corps de l'animal a été enlevé dimanche par les services de la mairie de Bourail, qui l'ont déposé dans une fosse dédiée, sur le domaine de Deva.

"Face au risque requin évident dans la zone et pour valoriser les espèces emblématiques protégées, le comité de gestion de la Zone côtière ouest milite, entre autres, pour la mise en place d’un réseau d’échouage structuré pour les espèces marines protégées sur le territoire", a de son côté expliqué la Zone côtière ouest.