Un chasseur de 38 ans meurt à Bourail

faits divers bourail
Bourail région de Nékou
©Google Maps
Peu d’informations supplémentaires après la découverte d’un chasseur, mort hier à Bourail. La gendarmerie privilégie pour l’heure la thèse de l’accident.
Une autopsie devrait avoir lieu aujourd’hui ou demain.
C’est en effet l’autopsie qui déterminera ce qui s’est vraiment passé ce lundi matin à Bourail, comment ce chasseur de 38 ans est mort, d’une balle dans l’abdomen.
Ce qu’on sait, c’est que cet habitant du lieu-dit Nékou était parti seul à la chasse vers 6 h du matin.
Ne le voyant pas revenir, la famille s’est inquiétée et est partie à sa recherche.
Il a été découvert agonisant vers 10 h, son fusil à ses côtés.
Alertés, les secours n’ont rien pu faire pour le réanimer. Il est décédé sur place.
Le parquet a confié à la gendarmerie l’enquête pour  découverte de cadavre.
Les circonstances exactes de la mort devraient être clarifiées donc avec l’autopsie.
 
Sans préjuger des conclusions de l’enquête, reste qu’il y a des règles de sécurité à respecter quand on chasse.

Caroline Moureaux a demandé à Pierre Aubé, le président de la fédération de la faune et de la chasse, ce qui avait pu se passer ce lundi à Bourail. 

Accident chasse Bourail itw Aubé 1

 

A noter que la fédération organise à la demande des formations sur la sécurité explique Pierre Aubé 

Accident chasse Bourail itw Aubé 2

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live