Des contrôles de gendarmerie au retour de la foire de Bourail

sécurité bourail
Contrôle gendarmerie foire de Bourail 2
Le retour de week-end du 15 août s’est fait sous haute surveillance pour les automobilistes. Plusieurs points de contrôle de gendarmerie étaient installés entre Bourail et Nouméa ce dimanche. 
Du côté de la Foa, les gendarmes et les gardes nature ont travaillé de concert, pour assurer la sécurité des automobilistes sur la RT1. C’est à l’aide de pistolets radars et de talkie walkie, que les gendarmes et les gardes nature ont réalisé les contrôles, en cette fin de week-end de la foire de Bourail.
 

Espèces protégées

C’est en avant-poste qu’ils se sont positionnés, afin de repérer rapidement les véhicules en excès de vitesse ou suspects. L’interception s’est faite 1500 mètres plus loin, à l’entrée du village de la Foa. Les gendarmes, contrôlaient le bon respect du code de la route, tandis que les gardes-natures, vérifiaient le contenu des glacières des automobilistes. Dans leur viseur : les espèces protégées ou réglementées par le code de l’environnement. 
Contrôle gendarmerie foire de Bourail 3
 

Aujourd’hui ce sont surtout des excès de vitesse. Après, ça concerne la conduite addictive, l’alcoolémie et les stupéfiants. Là, avec les gardes-nature, on contrôle tout ce qui est glacière, avec les retour de pêche et de chasse. On contrôle aussi le transport d’arme sans autorisation - Adjudant chef David Mevel, adjoint de la brigade de gendarmerie de la Foa


Une opération de routine pour les gendarmes et les gardes-nature de la Foa, car ces contrôles ont lieu tous les week-end et ces opérations conjointes, une fois par mois. « En général, le dimanche on est souvent mis à contribution parce que il y a toujours un gros flux qui redescend sur Nouméa. Tous les dimanche il y a des services de police route sur l’ensemble de la Nouvelle-Calédonie », poursuit l’adjudant.
 

Protéger

Les transports en commun n’échappent pas aux vérifications et les conducteurs se plient de bonne grâce, à l’ensemble de ces contrôles. « Ça régularise pas mal de choses », assure Thierry Buono, automobiliste. « Ça permet de vérifier un peu le quota et puis de voir s’il n’y a pas trop de fraude, pour essayer de ne pas trop puiser dans notre lagon pour le protéger », poursuit un autre conducteur.

Bilan de l’opération : quarante-six véhicules ont été contrôlés, douze infractions au code de la route ont été recensées et aucune infraction au code de l’environnement n’a été observée.

Le reportage de Caroline Antic-Martin et Laurent Corsi :
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live