publicité

Le requin tué n'est pas le requin tueur

Un requin-tigre de plus de 3 mètres a été attrapé par un pécheur professionnel, ce dimanche matin, dans le lagon de Poé, à Gouaro Déva. Il ne s'agit pas du spécimen responsable de la mort d'une baigneuse le week-end dernier.

  • Par Gwenola Quemener
  • Publié le
L'animal a été autopsié dans l’après midi de dimanche par 2 experts: le docteur Claude Maillaud, médecin légiste, et  Philippe Tirard, ancien chercheur de l’IRD, expert en requin.
Ces 2 spécialistes sont formels : le squale qu’ils ont examiné n’est pas celui qui a causé la mort d’une baigneuse le week-end dernier à Bourail.
Des spécialistes qui précisent que 3 autres requins-tigre ont été repérés dans la même zone. Une présence anormale qui pose question. Il n'est pas dans les habitudes des "tigres" d'être aussi nombreux  au même endroit, sauf en cas de présence abondante de nourriture.
Ajoutons que la plage de Poé est toujours strictement interdite à la baignade et aux activités nautiques.
Une réunion est prévue ce lundi matin à 10 h00 en mairie de Bourail, pour donner une suite à ce dossier. 
Par ailleurs, une information alarmante a été communiquée: Il s’agit de la présence anormale de 3 autres requins tigre sur le plan d’eau de Poé. 



Sur le même thème

  • requins

    Plan anti-requins : le mouillage forain interdit

    Le mouillage forain est interdit à la Baie des Citrons, à Nouméa. La mesure a été annoncée mercredi dernier pour lutter contre la sédentarisation des requins bouledogues. Mais six jours plus tard, une poignée de bateaux occupe toujours le site.
     

  • requins

    La pêche de requins bouledogues se poursuit

    La campagne de pêche a repris ce jeudi, dans le but de capturer et abattre vingt requins bouledogues dans les rades de Nouméa. Comment se passe l'opération ? Eléments de réponse avec la province Sud, tandis que Sea Shepherd Nouvelle-Calédonie demande «l'arrêt immédiat des prélèvements».

  • requins

    Déferlante de réactions après l'abattage de requins bouledogues

    Ce qui relève du «prélèvement» pour les autorités est vu comme un «massacre» par des opposants à cette mesure: l'abattage de requins bouledogues annoncé et mis en œuvre mercredi en Nouvelle-Calédonie pour sécuriser les rades de Nouméa a provoqué d'emblée une vague d'indignation. 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play