Municipales 2020 : quadrangulaire pour le second tour à Bourail

élections bourail
Candidats second tour élections municipales à Bourail
©Nc1ère
Quatre candidats sont en lice pour le second tour à Bourail : deux listes sans étiquettes, une liste FLNKS et une autre soutenue par l’Avenir en confiance. Au centre des préoccupations : la situation du Sheraton et plus globalement, celle du domaine de Déva.

Les candidats du second tour

Il n’y a pas d’alliance, entre les listes bouraillaises, malgré un entre-deux tours beaucoup plus long qu’à l’accoutumée. Sur la commune, c’est une quadrangulaire qui se profile. Elle opposera le maire sortant à deux listes sans étiquettes et la liste unitaire FLNKS. 
  • Patrick Robelin, tête de liste Bourail en accord ;
  • David Ugolini, Renouveau pour Bourail ;
  • Arnaud Wuhrlin, Dessinons Bourail ;
  • Julien Boanemoi, FLNKS

Contexte économique

Au centre des enjeux, le contexte économique de la commune, avec notamment les difficultés rencontrées par le Sheraton de Deva. Pour la liste « Renouveau pour Bourail » conduite par David Ugolini, il n’est pas envisageable de fermer l’hôtel. 
 

Ce serait un désastre que le Sheraton ferme, parce que c’est un outil de développement pour ce village. Il a été créé il y a à peine 10 ans, c’est important de le préserver. Ce qu’on peut envisager, c’est qu’après, il y ait une dissolution de la SEM Mwe ara, qui est un outil de développement pour ce village. Deuxième chose, il faut que ce village se développe.
- David Ugolini, liste Renouveau pour Bourail 


Appels à projet 

Patrick Robelin, qui est arrivé en tête au premier tour, est la cible de ses adversaires politiques qui dénoncent son immobilisme. Le maire sortant assure pourtant que des projets sont prévus sur le domaine de Deva.
 

La mairie travaille avec ses partenaires que sont la province Sud, la SPBD, le GDPL sur des projets structurants comme une ferme photovoltaïques, 400 hectares de reboisement avec comme partenaire Sud forêt. Ça, ce sont des gros projets. Ensuite, on va relancer des appels à projet pour apporter de nouvelles activités sur le domaine.
- Patrick Robelin, liste Bourail en accord 


Coutumiers

Concernant ce même domaine, le candidat FLNKS Julien Boanemoi souhaiterait que les coutumiers puissent s’inscrire plus activement dans son développement.

Il faudrait sur Deva une meilleure prise en compte du district, qui représente tous les clans de Bourail. Comment pouvoir l’intégrer dans la SEM Mwe ara, qui gère ce domaine foncier. Il faudrait inscrire encore plus les clans et chefferies dans ce développement.
- Julien Boanemoi, liste FLNKS 


Financements sans prêt

Arnaud Wuhrlin et sa liste Dessinons Bourail, arrivé en 3ème position lors du premier tour, prône quant à lui une meilleure gestion des projets au sein du domaine de Deva.  
 

Les projets sont à l’arrêt, le casino, l’espace culturel… Certes, il y a des problèmes financiers, on connaît tous la situation économique du moment. Il y a possibilité de faire des financements sans prêt, même si on revoit à la baisse les projets, s’ils sont moins imposants mais pour ça il faut être moteur.
- Arnaud Wuhrlin, liste Dessinons Bourail  


Le 28 juin prochain à Bourail, ce sont un peu plus de 4 550 électeurs qui seront appelés aux urnes. Au premier tour, le taux de participation s’élevait à 56.5%.

Le reportage de Laura Schintu, Cédric Michaut et José Solia :
©nouvellecaledonie
 

Les résultats du premier tour

Bourail : les résultats du 1er tour
Les Outre-mer en continu
Accéder au live