Dix associations primées pour leur engagement en faveur de l’égalité des sexes

association province sud
Province Sud 9 juin 2020
©Nc1ère
Dix associations locales, ont été récompensées ce mardi soir par la Province Sud, pour leurs actions en faveur de l’égalité homme femme. Au-delà de la reconnaissance, elles recevront un coup de pouce financier.
Sport, santé, social, jeunesse, éducation ou encore conseil juridique… les dix associations récompensées à la province Sud ce mardi soir interviennent dans de nombreux domaines sur le Caillou. Leur implication dans la promotion de l'égalité des sexes a été saluée et une aide financière de plus de 2 millions de francs leur sera allouée, pour financer l’ensemble de leurs projets.
 

Case juridique kanak

Focus sur l’un des projets primé ce mardi soir, porté par l’association « case juridique kanak », qui œuvre sur le territoire depuis 2010. Au travers de tutoriels, l’initiative permet d’expliquer aux Calédoniennes de statut civil coutumier, quels sont leurs droits et les démarches à suivre, en cas de procédures judiciaires. 

Adoption coutumière, dissolution du mariage ou encore violence conjugale… ces petites vidéos explicatives seront mises en ligne sur le site de la province Sud et sur le site de l’association. L’occasion de toucher un public éloigné du centre-ville assure Ernest Hnacipan, juriste et membre de l’association case juridique kanak.
 

« Nous avons un devoir de vulgarisation du droit et de sensibilisation des personnes, notamment pour les femmes éloignées des centre de décision ou administratifs. Par exemple les femmes de Thio, de Canala ou encore de Yaté » - Ernest Hnacipan, juriste et membre de l'association case juridique kanak.


Témoignages

Outre les conseils juridiques, l’association souhaite également mettre en lumière, dans un second temps, des vidéos relatant le parcours de certaines d'entre-elles.
 

« Cette seconde partie consiste à recueillir des témoignages, pour encourager un changement de mentalité. Celles qui ont su braver un stéréotype de genre en s’imposant dans une sphère culturelle, professionnelle ou familiale. Cela consiste à donner la parole à une femme qui vient rendre son expérience sur l’entrepreunariat en milieu coutumier » Aline Vulan, juriste et membre de l’association.


Des témoignages vidéos qui seront mis en ligne le 25 novembre prochain, à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Depuis sa création, l’association prodigue des conseils juridiques à une cinquantaine de personnes par an sur le Caillou.

Le reportage de Dave Waheo-Hnasson et Fanck Vergès : 
©nouvellecaledonie

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live