Dossier Usine du Sud : annonce de la table ronde et mobilisation

nickel mont-dore
Annonce de la participation à la table ronde et mobilisation Ican
©NC la 1ere
L’Instance coutumière autochtone de négociation et le collectif «usine pays» participeront à la table ronde, organisée mardi après-midi à Nouméa, au haut-commissariat, dans le dossier Vale Nouvelle-Calédonie. Les deux projets de reprise devraient être évoqués. 
[MISE A JOUR AVEC COMMUNIQUES]

La très attendue «table ronde» entre protagonistes du dossier «Usine du Sud» aura lieu ce mardi, à partir de 14h30, au haut-commissariat. L'Ican et le collectif «Usine pays» y participeront, ont-ils fait savoir lundi, lors d’un point de situation à hauteur du complexe industriel aux confins du Mont-Dore et de Yaté. 
Des images d'Ondine Moyatea :
 

Communiqués

Les deux projets avancés pour la reprise du complexe industriel devraient être évoqués à cette rencontre de mardi. Le collectif et ses soutiens entendent bien défendre l'offre Sofinor-Koréa Zinc et la venue d'experts sur le site industriel du Grand Sud.

• «Nous voulons […] réitérer […] notre priorité absolue de diligenter une mission d'experts», écrivait ainsi le collectif dans un communiqué diffusé en même temps que son point de lundi. «De cette table ronde dépendra la suite de la mobilisation sur le terrain, ajoute-t-il. Aussi la seconde préoccupation majeure est liée directement aux conditions à réunir en urgence pour que l'étape de la due diligence soit franchie pour le repreneur le plus apte, en l'occurrence Sofinor/Korea Zinc».
• Pour les groupes indépendantistes au Congrès, «la table ronde qui se tiendra ce jour devra aboutir à autoriser le groupe Sofinor Korea Zinc à réaliser la due diligence comme prévue dans la procédure d’appel d’offre afin d’affiner son offre finale»
Le reportage de Cédrick Wakahugnème :

Ican et collectif iront à la table ronde

Et l'interview plus longue de Raphaël Mapou : 

Table ronde, Raphaël Mapou

 

Ça fait deux mois qu'on attend cette table ronde.

- Raphaël Mapou, porte-parole de l'Ican

 

«Due diligence»

Instance et collectif ont le soutien du FLNKS (dont de nombreuses personnalités étaient présentes ce lundi après-midi), de différentes autorités coutumières et du syndicat USTKE. Ils veulent faire obtenir la fameuse due diligence qui doit permettre aux techniciens de Koréa Zinc d’accéder à l’usine du Sud. Et de finaliser leur dossier pour répondre directement à l’appel d’offre de Vale Nouvelle-Calédonie. 
 
Mobilisation Ican et collectif Usine pays, point dans le Sud, 30 novembre 2020
Point de situation près de l'usine du Sud, le 30 novembre. ©NC la 1ere
 

Autour de la table

Cette table ronde s'annonce une étape importante dans la crise autour de la reprise de l'usine. Sont par ailleurs conviés les représentants du Congrès, des provinces, des mairies du Mont-Dore, de Yaté et de l’île des Pins, ou encore des chefferies du Sud, ainsi que les parlementaires, et bien sûr Vale NC.
 

Mobilisation sur mine ?

Mais en parrallèle, les manifestants n’excluent pas de nouvelles mobilisations, notamment sur les sites miniers où de fortes perturbations sont à craindre dans les prochains jours si rien ne sort des discussions. Le chargement de minéraliers est perturbé à Thio. Ce lundi, l’Ican a aussi manifesté à Koné, à l’occasion du pot de départ de la commissaire déléguée Marie-Paule Tourte-Trolue.
 

Action à Koné

Une cinquantaine de personnes ont profité de la présence du haussaire pour marquer leur soutien au projet Sofinor-Korea Zinc. Des banderoles ont été accrochées sur les grilles de la subdivision Nord.
Des images de David Sigal :
 

Pas d'accès au Sud par Plum

Dans le Sud, pour la cinquième journée d’affilée, la desserte routière du complexe industriel par Plum est resté fermée à hauteur de la rivière des Pirogues. Et ce matin, on apprenait par la mairie du Mont-Dore que l’école publique de l’île Ouen était fermée, «en raison des blocages».Le petit établissement de Ouara scolarise une vingtaine d’élèves. Ceux qui n'étaient pas sur place ce week-end devaient rallier la tribu dimanche, en faisant la traversée depuis Plum. C’est finalement ce lundi, en fin de matinée, qu’élèves et corps enseignant ont été au complet sur l’île. La classe devait reprendre dans l'après-midi.
 
Tribu de Ouara, image d'illustration, 2012
Tribu de Ouara, image d'illustration. ©Fabien Dubedout
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live