Cousinade géante à la mode wallisienne

insolite wallis
cousinade wallisienne
©NC la 1ere
Des centaines de convives étaient réunis hier au kaimolo de Dumbéa. Il ne s’agissait pas d’un mariage mais d’une gigantesque cousinade entre les familles Lavelua et Fataiuvea.

A l’origine du rassemblement qui se tenait samedi à Dumbéa, il y a couple, Nasalio Fuutaukava Lavelua et Losalia Fataiuvea, unis par le mariage il y a plus d’un siècle. Huit générations plus tard, leur descendance donne le tournis : près de 3 000 personnes issues de 800 familles différentes. 


C’est Mikea Lavelua Taofifenua, 30 ans, qui a eu l’idée de ce grand rassemblement. Ce passionné de généalogie a mis des années à recomposer son arbre généalogique et a eu l’idée de rassemblement tout le monde lors d’une cousinade.

Parmi les participants, Mémé Héléna Teugasiale est l’une des plus anciennes de la lignée, issue de la 3e génération. Le temps passant, le métissage a fait son œuvre, et ils sont nombreux parmi les participants à afficher fièrement leurs origines diverses, comme Nikita Alosio, née d’une mère wallisienne et d’un père kanak. Coralie Cochin les a rencontré : 

Immersion dans une cousinade wallisienne par Coralie Cochin

 

La réunion familale en images, par Gaël Detcheverry :