La dix-septième école publique de Dumbéa inaugurée

école dumbéa
Inauguration de l'école Jack-Mainguet, 6 juin 2018
Les écoliers ont rendu hommage à Jack Mainguet. ©NC la 1ère / Martine Nollet
Cinq classes dès cette année, douze classes à la rentrée prochaine: la petite dernière des nombreuses écoles ouvertes à Dumbéa accueille déjà 110 enfants et vient d’être inaugurée. En présence de la famille de Jack Mainguet dont elle porte le nom.
Ce n’est pas tous les jours qu’un nouvel établissement scolaire est inauguré en Calédonie. Même si cela arrive un peu plus souvent qu’ailleurs à Dumbéa, où il faut en construire à un rythme effréné. Ce mercredi 6 juin, la communauté éducative de l’école Jack-Mainguet était à la fête pour officialiser sa mise en route depuis la rentrée de février dernier, et son nom. 

Inauguration de l'école Jack Mainguet à Koutio, 6 juin 2018
©NC la 1ère / Laura Schintu

Emotion

Il lui a été donné en hommage à celui qui dirigea entre autres, dix ans durant, l’école Higginson de Dumbéa Rivière. La famille de Jack Mainguet était représentée lors de cette cérémonie qui s'est déroulée avec beaucoup d'émotion, de même que les différentes institutions.

Enseignant et conseiller municipal

Ce Calédonien né en 1946 à Pouébo a enseigné à Thio, Bourail puis Dumbéa. Il s’est également impliqué en politique dans les rangs du RPCR, devenant conseiller municipal de la commune. Il est décédé en 2000, à l’âge de 54 ans. Une vie et un parcours relatés par les élèves. 
Le reportage radio de Martine Nollet.

«Métissage»

«Je pense qu'on ne pouvait pas lui rendre un plus bel hommage que de mettre son nom sur une école, réagit son fils Philippe. Les enfants qui sont dans cette école… On voit qu'on est en Calédonie, le métissage dans tous les sens, c'est magnifique.» 

Inauguration de l'école Jack-Mainguet, 6 juin 2018
Inauguration de l'école Jack-Mainguet au centre urbain de Koutio en juin 2018. ©Martine Nollet / NC la 1ere

Dix-septième école publique

Située dans le centre urbain de Koutio, au nouveau lotissement Palmiers 3, cette dix-septième école publique de Dumbéa ouvrira l’ensemble de ses douze niveaux l’an prochain, pouvant atteindre 380 élèves.


Bioclimatique et connecté

Un établissement connecté et construit selon une architecture bioclimatique, pour un coût de 406 millions. «Toute l'équipe et moi-même avons le désir de développer chez les enfants la bienveillance, l'envie d'aller à l'école, l'envie d'apprendre», résume la directrice, Sylviane Doucet.
Le reportage de Laura Schintu et Michel Bouilliez.
©nouvellecaledonie