publicité

Ouverture de l’échangeur des Erudits

Depuis 9 h ce mercredi matin, les automobilistes ont accès à cet échangeur qui relie Koutio à Dumbéa-sur-mer.
11 mois de travaux pour ce pont au-dessus de la voie express, deux ronds-points, deux bretelles d’accès et une voie dédiée au futur Néobus. 

© Province Sud
© Province Sud
  • Martine Nollet et Caroline Moureaux
  • Publié le
Cet accès était très attendu des usagers des nouveaux quartiers du Médipôle. On estime à près de 4000 le nombre de passages par jour.

Gil Brial, 2ème vice président de la province sud en charge de l’aménagement et l’équipement routier. 

Echangeur des Erudits itw Brial

 
© NC1ere/Martine Nollet
© NC1ere/Martine Nollet

Le coût : plus d’un milliard financé par la Province sud, la Nouvelle-Calédonie, le SMTU et la Secal qui porte l’opération.

Yohann Lecourieux, président du conseil d’administration de la Secal.

Echangeur des Erudits itw Lecourieux

 
© Province Sud
© Province Sud

La Dumez était attributaire du marché pour l’ouvrage d’art du pont et des bretelles d’accès.

Son directeur, James Douyère, se dit satisfait du délai et de la qualité de l’ouvrage.

Echangeur des Erudits itw Douyère

 
Une nouvelle ville se dessine. Ce nouveau quartier aux 6 000 logements et 400 entreprises devrait accueillir près de 24 000 personnes.
Des bretelles d’accès à la voie express, côté nord, sont prévues à terme. Elles ont d’ores et déjà été étudiées et leur création est autorisée par la province Sud, à la suite de l’enquête publique qui a été menée début 2016.
L’échangeur des Erudits devient ainsi l’accès principal et le plus direct du Médipôle. Un accès secondaire est également possible par l’échangeur de Koutio et le boulevard Wamytan.
L'échangeur des Erudits devient l'accès principal au Médipôle de Koutio. © Province Sud
© Province Sud L'échangeur des Erudits devient l'accès principal au Médipôle de Koutio.

 

Sur le même thème

  • trafic routier

    Démolition des péage de Koutio et Tina

    Le péage en Nouvelle-Calédonie n'existe plus depuis le 26 décembre et les travaux de démantèlement ont débuté lundi. Le personnel de la société de gestion des péages de Koutio et Tina est en voie de reclassement, et c'est également l'heure des travaux de réaménagement.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play