Plantatrail : efforts physiques et préservation de l'environnement

sport dumbéa
Plantatrail 2
La première édition du plantatrail, anciennement pandathlon a réuni les sportifs calédoniens ce dimanche. Au programme deux courses : 10km et 16km, au cœur du parc provincial de la Dumbéa. Sur la ligne de départ, 360 participants, prêts à courir pour la cause environnementale.
Cette année, le WWF passe le relai à l’association Dumbéa rivière vivante pour l’organisation du trail. Les fonds récoltés lors de cet événement, vont permettre de financer plusieurs plantations d’arbres, au sein du parc provincial de la Dumbéa. Le site très fréquenté par les calédoniens en période estivale, doit être aménagé et préservé de toute dégradation ainsi que de toute pollution.
 

Notre vocation, c'est de protéger le parc de la haute-Dumbéa. Notre vocation c'était de créer la structure de protection, c'est fait et maintenant on a envie qu'il y ait des choses à l'intérieur. Le parc, c'est la maison, on va meubler, aménager le jardin et pour tout ça, on a besoin d'argent - Pascal Guillotin, président de l'association Dumbéa rivière vivante et organisateur


Endémisme

Une course qui mobilise les sportifs venus en nombre. 360 personnes sont venues tenter l'expérience. Au programme deux parcours : le grand parcours fait 16km et le petit, 10km.
 

On a un beau pays, on a une belle nature, on a un gros taux d'endémisme, c'est bien de pouvoir faire quelque chose et d'aider les associations qui sont là pour défendre la nature - Côme Daval, participant du parcours de 16km

 

On travaille en institution, au CHS, c'est une activité de plaisir, on peut passer un bon moment ensemble. C'est l'occasion de sortir de l'hôpital et de faire de nouvelles rencontres - Jonathan Ouessaoua, éducateur spécialisé du CHS


Avant le départ, un petit cours de Zumba a été dispensé aux coureurs. L'ambiance était festive, avant que les sportifs ne s'élancent sur la terre rouge de Dumbéa. Pour les 16 km, les participants ont réalisé un parcours passant des 700 mètres de dénivelé positif, au plat dans la poussière et aux passages dans la rivière, assez glissant. 
Plantatrail 4
 

Dans la vallée de la Dumbéa, le paysage est impressionnant. Certains marcheurs sont venus pour se faire plaisir et admirer la nature environnante. 
 

Vainqueurs

Alors que les derniers du grand parcours venaient de passer, les premiers de la 2ème course sont arrivés assez rapidement. Un groupe assez homogène, mené par Charles Descombez.

Après 58 minutes et 36 secondes de course, le jeune Jason Wema franchit la ligne d'arrivée. Il a profité d'une erreur de parcours de ses concurrents, pour remporter le petit parcours de 10 km.

Antoine Bargain le suit de près, il boucle les 16 km en 1 heure et 26 minutes.
 

La course elle est assez glissante, même s'il fait beau aujourd'hui, il a plu toute la semaine. Cette reprise il faut faire avec, il y a tout qui est condensé, donc il faut se mettre des temps de repos - Antoine Bargain, vainqueur du parcours de 16 km


Pour les amoureux de la course, le prochain rendez-vous est le trail des cagous, les 11 et 12 juillet prochain. Pour l’association Dumbéa Rivière vivante, ce sera la plantation de plusieurs centaines d’arbres. Deux événements organisés par des passionnés de la nature calédonienne.

Le reportage de Natacha Lassauce-Cognard et Fabien Cailleau :
©nouvellecaledonie

Retrouvez les résultats du plantatrail : 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live