nouvelle calédonie
info locale

La sécurité sous toutes ses facettes

sécurité dumbéa
Village de la sécurité intérieure, 12 octobre 2019, à Dumbéa
©NC la 1ere
Le «village de la sécurité intérieure» installé samedi, près de la galerie Kenu-in, a conclu en Nouvelle-Calédonie les rencontres proposées cette semaine avec celles et ceux qui incarnent l’ordre au quotidien. 
L’an dernier, les acteurs de la sécurité en Calédonie échangeaient avec le public au mois d’avril, en période scolaire, et sur le quai Ferry de Nouméa. Ce samedi, direction Dumbéa, durant le week-end et en début de vacances, pour explorer le «village de la sécurité intérieure». Toute une série de stands et de démonstrations, afin d'appréhender dans leur diversité les métiers chargés de garantir l’ordre public, de prévenir les troubles ou de prodiguer les secours.
 
Brigade des stupéfiants, village de la sécurité intérieure, Dumbéa, 12 octobre 2019
Brigade des stupéfiants de la police nationale. ©Françoise Tromeur / NC la 1ere
 

«Des métiers que tout le monde rencontre»

«Ce sont des métiers que tout le monde rencontre», explique le directeur de cabinet du haut-commissaire, Matthieu Doligez. «On a tous, à un moment ou un autre, été confrontés à des difficultés, été amenés à rencontrer les policiers, les gendarmes, les pompiers… C’est important de maintenir ce lien avec la population et qu’on ne donne pas seulement l’impression d’avoir des unités qui sont là pour un aspect répressif.»
Ses explications transmises par Alix Madec :

Rencontres de la sécurité, Matthieu Doligez

  

Un hélico sur la parking

Sur le parking de la galerie Kenu-in, les visiteurs ont pu grimper dans un hélico de la gendarmerie, croiser son peloton à cheval, découvrir les stups ou la brigade scientifique de la police nationale… Ils ont eu l’occasion d’observer l’équipement du Raid et de l’antenne GIGN - en présence de leurs membres soigneusement cagoulés malgré le cagnard.
Le reportage télé de Natacha Cognard et Philippe Kuntzmann : 
©nouvellecaledonie
 

Sur le stand du Nedex

On pourrait citer les pompiers, les sauveteurs en mer, les douaniers et la police aux frontières, les auxiliaires de proximités détachés à Dumbéa, le RSMA, les enquêteurs subaquatiques… Ou l’un des stands qui a bien marché, celui du Nedex, le service «neutralisation, enlèvement, destruction des explosifs». 
Rencontre avec les démineurs des forces armées dans ce reportage d’Alix Madec :

A la rencontre du Nedex

 
Village de la sécurité intérieure, 12 octobre 2019, à Dumbéa, peloton à cheval, PSIC
©Françoise Tromeur / NC la 1ere
 

Un rendez-vous national

Les rencontres de la sécurité avaient lieu entre mercredi et samedi, à l’échelle nationale. Elles représentent la fusion entre les anciennes «Semaine de la sécurité routière» et «Journée de la sécurité intérieure».
Publicité