Un centre de supervision urbain s'installe à Dumbéa

sécurité dumbéa
Centre de supervision urbain de Dumbéa
Le centre de supervision urbain de Dumbéa permet de garder un œil sur ce que filme l'ensemble des caméras. ©Titouan Moal / NC la 1ère
La ville de Dumbéa a inauguré ce matin son nouveau centre de supervision urbain. Les agents de police pourront désormais y observer les images des 23 caméras de vidéoprotection en service dans la commune. Un nombre qui devrait doubler d’ici la fin de l’année.

Dans la petite pièce du flambant neuf centre de supervision urbain, les six agents de la brigade de surveillance se relayent devant douze écrans. Ils sont installés dans le nouveau centre de supervision urbain de Dumbéa qui a été inauguré ce matin. Un centre qui fait office de poste de commandement pour les forces de police municipale. Car à partir de ces douze écrans, les agents peuvent contrôler le parc de caméras installés sur la commune. Les appels téléphoniques et liaisons radios y sont centralisés, en plus de la vidéoprotection. 

Selon Daniel Meynier, directeur de la police municipale de Dumbéa, c’est une façon d’orienter les équipes plus efficacement sur le terrain. "C’est capital dans la mesure où les hommes ne peuvent pas être partout à la fois et les outils, c’est-à-dire les caméras remplacent les yeux, explique-t-il. Grâce aux caméras, on s’aperçoit qu’il y a des bagarres, des personnes qui boivent sur la voie publique, des vols, des agressions… Tout ça est une aide extraordinaire pour nous car ça nous permet en visualisant de faire intervenir les patrouilles sur le terrain."

22 caméras supplémentaires

Ce dispositif devrait monter en puissance. "Il est composé de nombreux écrans qui permettent de maîtriser les 23 caméras actuels et bien sûr le programme de 22 caméras supplémentaires que nous avons au cours de l’année 2022, indique Yoann Lecourieux, premier adjoint au maire de la commune. Au moins huit d’entre elles fonctionnant avec l'intelligence artificielle permettront de détecter plus rapidement des infractions routières et des regroupements de personnes. C’est un vrai outil à la disposition des Dumbéens qui a permis de réorganiser de manière opérationnelle les forces de police municipale pour être le plus efficient sur la commune."

Le déploiement de la vidéoprotection s’accélère aussi dans les autres communes du Grand Nouméa, puisque en 2022, ce sont 62 nouvelles caméras qui doivent être installées à Dumbéa, à Païta et au Mont-Dore. Cela portera à 164 le nombre de caméras qui seront en fonction d’ici la fin de l’année.

Ecoutez Daniel Meynier, interrogé par Titouan Moal et Claude Lindor :

©nouvellecaledonie