Une exploitation avicole de Dumbéa mise sous surveillance suite à une détection de salmonelle

santé dumbéa
poulets / poules
Image d'illustration ©Nicolas Fasquel / NC la 1ère
Le gouvernement a placé sous surveillance sanitaire cet élevage de volaille après la découverte de bactérie Salmonella Typhimurium dans un prélèvement de contrôle.

La bactérie a été détectée lors d’un contrôle de suivi sanitaire de la filière avicole par la DAVAR (direction des Affaires vétérinaires, alimentaires et rurales) le 12 avril dernier. Le prélèvement "s’est révélé positif à la bactérie Salmonella Typhimurium" indique le gouvernement qui a immédiatement placé l’élevage sous surveillance.

Danger sanitaire de catégorie 1

En effet la bactérie en question est considérée comme un danger sanitaire de catégorie 1, c’est à dire qu’il concerne les atteintes graves à la santé publique, ou des risques majeurs pour l’environnement ou les capacités de production.
La salmonellose, la maladie provoquée par cette bactérie, se caractérise par une diarrhée, des crampes abdominales, des vomissements et des nausées, et dure généralement jusqu'à 7 jours.

Des mesures strictes

Des mesures particulières doivent donc être prises : toutes les volailles sont gardées en intérieur ou isolées des éventuels autres animaux. Aucun animal ne peut entrer ou sortir de l’exploitation, ni aucun produit animal comme les oeufs ou la viande. Pareil pour les déjections d’animaux, les aliments pour animaux, la paille et le foin, tout objet ou ustensile non désinfecté, ou encore tout objet ou matière susceptible de transmettre des salmonelles.
Les animaux morts doivent enfin être détruits.

Une enquête épidémiologique

Le SIVAP, le service d’inspection vétérinaire, alimentaire et phytosanitaire poursuit son enquête. Il effectue des prélèvements et analyses dans d’autres exploitations "afin de confirmer ou d'infirmer les suspicions" indique le gouvernement.
L’objectif premier est bien entendu de préserver la santé des Calédoniens et en même temps la filière avicole.