A Farino, le souvenir de mamie Fogliani a plané sur le marché

hommage farino
Marché de Farino, 9 août, hommage à Mamie Fogliani
Au marché de Farino, un petit autel avec des photos et un cahier de condoléances. ©Lizzie Carboni / NC la 1ere
Le marché de Farino avait quelque chose de particulier, ce dimanche. Huit jours après la disparition d'Eliane Obry, les Calédoniens ont été fidèles au rendez-vous et pour beaucoup, c'était l’occasion de se remémorer des souvenirs partagés avec mamie Fogliani.
Quelques mots, quelques souvenirs laissés sur le papier pour un dernier au revoir à mamie Fogliani. Ce dimanche, à Farino, l’heure était au recueillement. L’émotion se lisait sur les visages des Calédoniens venus rendre hommage à la doyenne de la commune, décédée le 1er août à l'âge de 81 ans
 

Ha, il y a beaucoup de souvenirs qui reviennent. On faisait les crevettes pour sa table d’hôtes. Ça nous touche énormément, donc je suis monté dimanche pour lui laisser un petit mot. Elle va manquer à tous, déjà au marché de Farino et puis à tous les gens de la commune, parce qu’elle a donné énormément de sa personne.
- Cédric Rolland

 
Marché de Farino, 9 août, hommage à Mamie Fogliani
©Lizzie Carboni / NC la 1ere
 

Fidèles

Le marché de Farino, c’était toute sa vie, comme le dit sa fille. Ghislaine Arlie se souvient encore des sept premiers stands installés sur la place de la mairie, en 1987. Trente-trois ans après, les fidèles amis de Mamie n’ont jamais manqué un seul rendez-vous. Philippe Tein a bien connu Eliane Obry. Cet habitant de la tribu de Bâ, à Houaïlou, fait partie des fondateurs du marché. 
 

J’ai les larmes aux yeux. L’histoire, elle vient de loin.
- Philippe Euritein

 
Marché de Farino, 9 août, hommage à Mamie Fogliani
©Lizzie Carboni / NC la 1ere
 

Depuis toute jeune, elle venait dans mon magasin. On bavardait, et quand je viens ici, c’est un petit bonjour. Je n’oublierai jamais. Que des bons souvenirs, que des bonnes choses. Elle plaisantait, toujours un petit mot pour faire plaisir aux gens.
- Marie-Thérèse Fambard

 
Marché de Farino, 9 août, hommage à Mamie Fogliani
©NC la 1ere
 

Il n’y avait pas de frontières, Mamie rassemblait les Océaniens, les Européens, les Kanak. Elle représentait déjà la mamie idéale, la mère et la grand-mère idéale(s), et aussi toutes ces communautés.
- Ghislaine Arlie, fille d'Eliane Obry

 

Du rêve à la réalité

Mamie Fogliani a eu raison de croire en ses rêves. Le marché de Farino est aujourd’hui un rendez-vous incontournable, qui rassemble comme elle le souhaitait, tous les Calédoniens. 

Un reportage de Lizzie Carboni et Claude Lindor :
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live