publicité

A Farino, le ver de bancoule attire toujours la foule

Ils étaient nombreux à vouloir prendre un petit ver, ce dimanche, à Farino, où le public répondu présent à la traditionnelle fête du ver de bancoule. Un petit animal qui attire, rebute et fascine à la fois. 

© NC la 1ère / Laura Schintu
© NC la 1ère / Laura Schintu
  • Coralie Cochin et Laura Schintu, avec F.T.
  • Publié le
Il est petit, dodu, un peu gluant et très légèrement velu, au stade larvaire. Mais la petite bête appelée à se changer en coléoptère, voisin de notre cafard domestique, continue d'attirer les curieux à Farino. Née en 1987, la fête du ver de bancoule fait toujours recette, dans la petite commune perchée. Qu'il soit préparé à l'aïl, flambé ou nature!
Le reportage de Coralie Cochin et Laura Schintu.
FETE DU VER DE BANCOULE
 

Ça se prépare

Mais avant le «fouillage» et le «bouffage», cet événement désormais inscrit dans la culture calédonienne demande des préparatifs particuliers. 
Retrouvez le reportage de Thérèse Waïa et José Solia, deux jours avant.
FARINO VERS DE BANCOULE
1 536 481 492

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play