nouvelle calédonie
info locale

Avant l'ouverture de la chasse, la grogne de certains chasseurs

environnement farino
Notou Grandes fougères
Au parc des Grandes fougères, la chasse aux notous fait l'objet de règles particulières. ©NC La 1ère
La chasse à la roussette et au notou ouvre le 1er avril, en Nouvelle-Calédonie. Mais dès samedi 31 mars, un collectif de chasseurs de Farino se mobilisait au parc des Grandes fougères, pour protester contre un changement de quotas.
[MISE A JOUR DE DIMANCHE] 

Le collectif des chasseurs de Farino n’est pas content et a décidé de le faire savoir, alors que la chasse à la roussette et au notou ouvre le 1er avril. Il s'est mobilisé samedi à l’entrée du parc des Grandes fougères - qui s'étend sur les communes de Farino, Sarraméa et Moindou - pour dénoncer la baisse des quotas d’autorisation de chasser et la diminution des quotas de notous. 

«Mesures discriminatoires»

«Nous avons fait des propositions sur la chasse au notou, de façon à préserver la ressource», explique Jacques Dangio, le président de l’association des chasseurs de Farino. «Nos propositions n’ont pas été prises en compte. On est dans la restriction.» Il détaille: «Avant, on avait quinze chasseurs qui pouvaient chasser sur les 1 700 hectares [du parc]. Aujourd’hui, on nous a dit que c’était huit chasseurs, point barre. On n’a pas pu discuter.» Le collectif estime que ces mesures, «discriminatoires», peuvent encourager le braconnage. Ecoutez les propos de Jacques Dangio recueillis par Frédérique Machoro.


Régulation des c​erfs

Le collectif des chasseurs dénonce aussi l’absence, cette année, de budget dévolu à la chasse de régulation des cerfs.
Le reportage de Dave Waheo-Hnasson et Nicolas Fasquel.
©nouvellecaledonie

Rappel de la réglementation

Rappelons que le 1er avril en Calédonie n’est pas seulement synonyme de poisson (d'avril!). Il rime aussi avec ouverture de la chasse au notou et à la roussette, sur la base des codes de l’environnement provinciaux. En provinces Sud et Nord, la réglementation en la matière est identique. Les conditions sont strictes et limitées:
- la chasse est limitée aux week-end d’avril;
- elle n’est autorisée que du lever au coucher du soleil;
- les chasseurs ne peuvent prendre que cinq notous et cinq roussettes par jour.
Une exception à signaler, néanmoins. Au parc des Grandes fougères, la chasse à la roussette est interdite toute l’année. La chasse au notou est autorisée en avril, mais le nombre de chasseurs est limité.

Scène de chasse avec cheval et chiens
Scène de chasse. ©NC La 1ère

Différence aux îles

Aux Loyauté, la réglementation concernant le notou est alignée sur celle des deux autres provinces. En revanche, la chasse à la roussette est autorisée plus largement, du 1er avril au 30 juin, avec des prises pouvant atteindre dix roussettes. Datant de 1980, les textes loyaltiens vont être toilettés, suite à une collaboration avec l’IAC, l’Institut agronomique calédonien.

L'invité

Ce sujet de la chasse au notou et à la roussette était développé dans le JT de samedi, qui recevait le directeur de l'Environnement à la province Sud. Jean-Marie Lafond a répondu aux questions d'Yvan Avril sur l'endémisme, la fragilité de la ressource, les dérogations pour des fêtes coutumières ou encore le virus Nipah.
Retrouvez son interview.
©nouvellecaledonie

Publicité