Agriculture : 300 millions de francs alloués au plan de relance

agriculture la foa
Nera crue Bourail rivière Fili
Cette image de la zone de Néra donne une idée de ce qu'ont subi les exploitations agricoles ©NC la 1ère
300 millions de francs. C’est le montant du plan de relance agricole financé par L’Etat et l’agence rurale de Nouvelle-Calédonie. Ce plan a été présenté aujourd’hui à la Foa devant les professionnels du secteur. Beaucoup d''exploitations avaient sévèrement été impactés par les épisodes pluvieux d’aout et de juillet faisant de 2022 une année noire pour le monde agricole.

"Là on se trouve sur une parcelle qui a été exploitée et qui est un champs de cailloux tout simplement et j’ai plus rien, j’ai tout perdu", explique Marc David. Ses 20 hectares de squash, de pommes de terre et de produits maraichers sont maintenant un champs de galets. Des galets disséminés sur la terre ferme, lorsque cette rivière est sortie de son lit pendant les inondations de juillet et d’août cette année. L'agriculteur venait "tout juste d’acheter le foncier cette année au mois de juillet cette année". Il confie avoir "commencé à préparer le terrain, à tout planter (..) les inondations de juillet m’ont pris tous les revenus espérés pour pouvoir payer mes traites". Et il ajoute : 

Donc j’ai tout perdu et j’ai même mon outil de travail qui est détruit avec les inondations".

Marc David, agriculteur

Au total, 200 tonnes de produit agricoles anéantis soit une perte de 30 millions de chiffre d’affaire pour ce jeune agriculteur de 25 ans.

Plantations sinistrées
Les ravages des pluies diluviennes de juillet et Août ©NC la 1ère

Pour relancer l’agriculture. L’Etat et l’agence rurale ont-ainsi débloqué une enveloppe de 300 millions de francs. Une manne qui "va servir à réinjecter de la trésorerie dans les entreprises qui ont été très très affectées par les pluies de juillet et août", explique Lionnel Brinon. Le président de l'Agence rurale de Nouvelle-Calédonie ajoute :

Certaines entreprises ont perdu 100% de leur capital, 100% de leur chiffre d’affaire, et il était donc urgent qu’on puisse trouver des solutions pou leur redonner un peu de trésorerie, de les aider à se racheter des semences et des plans pour pouvoir finir l’année 2022 et surtout préparer l’année 2023.

Lionnel Brinon

Avec cette relance agricole, Marc David devrait recevoir une aide de 3 millions de francs. Selon l’agence rurale, cette année, l’ensemble des agriculteurs ont perdu en 2 et 3 milliards de chiffres d’affaires.

Le reportage à La Foa de Dave Waheo-Hnasson :

©nouvellecaledonie