nouvelle calédonie
info locale

Inscriptions ouvertes pour concourir au Festival de La Foa

festivals la foa
Cinéma de La Foa
Le cinéma Jean-Pierre-Jeunet de La Foa. ©NC la 1ere
Trois mois et demi avant le clap d'ouverture, le Festival du cinéma de La Foa lance les candidatures aux sept dispositifs qui accompagneront sa vingt-deuxième édition. 
Les inscriptions sont ouvertes, pour les concours qui animeront le vingt-deuxième Festival du cinéma de La Foa, organisé du vendredi 26 juin au dimanche 5 juillet. Cette année, «pas de nouveaux concours, parce qu’on en a ouvert deux nouveaux l’année dernière, donc il faut bien asseoir le dispositif», signale la déléguée générale du festival Delphine Ollier. A savoir l’aide à la production d’un clip, et l’aide à la création d’une musique de fiction. 
 
Festival du cinéma de la Foa 2018, les Nautiles
Les trophées 2018. ©NC la 1ère
 

«Nous participons à la dynamique du cinéma calédonien»

«C’est une dynamique qui est très importante pour nous, l’équipe du festival, mais pas seulement», insiste-t-elle à propos de ces sept dispositifs. «Elle est très importante pour le secteur de l’audiovisuel, parce que c’est un rendez-vous que l’on donne à la fois aux amateurs mais aussi aux professionnels. Si, quand le festival a été créé il y a vingt-deux ans, il y avait alors un seul concours, avec essentiellement des films amateurs, nous participons maintenant, vraiment, à la dynamique du cinéma calédonien.»
 

Un «engagement réciproque»

«C’est presque un axe qui a pris le dessus par rapport à la programmation internationale, remarque Delphine Ollier. Les productions s’organisent pour finir leur film à temps. Ce qui veut dire qu’en remontant dans le temps, tout le travail de production et d’écriture se fait par rapport au festival et on a conscience de cet engagement réciproque.» 
 
Festival La Foa
Odile Dufant a reçu son prix des mains d'Alice Taglioni ©José Solia
 

En pratique

Concernant le concours de courts-métrages porté par Nouvelle-Calédonie la 1re, les inscriptions se refermeront le 18 mai et les films devront être envoyés par courrier d’ici au 29, ou déposés au bureau d’accueil des tournages au plus tard le 8 juin.

Mêmes échéances pour le concours de clips, également soutenu par NC la 1re, avec le prix du public. Les projets en lice passeront sur la chaîne entre le 19 juin et le 2 juillet, pour permettre aux téléspectateurs de se prononcer.

• Le concours Jeunes talents termine aussi les inscriptions le 18 mai, avec envoi du film par courrier le 29 ou dépôt au BAT le 8 juin.

Pour le concours Movielis de très courts-métrages, réalisés sur smartphone ou tablette, les dossiers sont reçus jusqu’au 18 mai, mais les films doivent arriver au plus tard le 2 juin. 

• L’an dernier, l’artiste Sacha Terrat a été retenu pour une aide à la production d’un clip. Un appel à projet est donc lancé aux réalisateurs calédoniens pour faire le clip de son titre Oumuamua. Une enveloppe de 500 000 F est destinée au lauréat, somme financée par la Sacenc, NC la 1ere et le Poemart. Inscriptions jusqu’au 18 mai, envoi des dossier avant le 29, pour des auditions qui auront lieu entre le 8 et le 19 juin.

Le festival propose également une aide à la création de musique de films de fiction, avec à la clé une enveloppe de 250 000 F. Inscriptions à partir du 26 juin, envoi des dossiers jusqu’au 14 octobre par courrier et jusque »au 2 novembre par voie électronique. 

Et puis une bourse d’aide à l’écriture, de trois mille euros, est en jeu avec le prix CNC Talent, afin de permettre à l’un des lauréats du festival d’écrire son prochain court-métrage dans le cadre d’une résidence. 
Renseignements sur les concours ici.
 

Billetterie à partir du 17 juin

Concernant la sélection internationale de longs-métrages (inédits sur le Caillou), la billetterie ouvrira le mercredi 17 juin, à 17h30, en ligne et aux guichets situés au Cinécity de Nouméa et au cinéma de La Foa. Détails sur le site de l'événement, www.festivalcinemalafoa.nc.