La fête de l’écotourisme célébrée au parc des Grandes fougères

environnement la foa
Parc des Grandes fougères
©Alix Madec

La fête de l’écotourisme se déroule du 24 avril au 13 juin prochain, sur les communes de La Foa, Farino, et Moindou. Au programme : visites et événements autour de la biodiversité. Une fête qui se déroule dans le cadre du label station verte obtenu par les trois communes.

"Le banian, c’est vraiment l’arbre qui relie le ciel à la terre". Avec cette phrase du botaniste Bernard Suprin, le ton est donné.
Ce samedi 24 avril, les festivités ont démarré au parc des Grandes fougères, avec une visite ornithologique et botanique.
C’est au travers de la végétation luxuriante du parc que Bernard Suprin et l’ornithologue Isabelle Jollit font découvrir aux visiteurs leurs petits protégés. Espèces végétales et oiseaux y cohabitent en presque parfaite harmonie. 

Parc des Grandes fougères
Bernard Suprin raconte les plantes et les arbres du parc des Grandes fougères ©Alix Madec

Des plantes à préserver 

Au total, le parc recense plus de 500 espèces végétales dont près de 70% sont endémiques, réunies sur 4500 hectares. Un écrin de nature exceptionnel au sein duquel tout est mis en œuvre pour la préserver assure Bernard Suprin.
" Les fougères royales sont beaucoup moins nombreuses qu’avant dans le parc parce qu’il y a quand même une pression des cerfs qui adorent les manger. C’est pour ça que les autorités ont décidé de maintenir une pression de chasse avec des campagnes de chasse régulières".  
Le botaniste Bernard Suprin au micro d’Alix Madec 

Parc des Grandes fougères itw Suprin

Parc des Grandes fougères
©Alix Madec

De nombreuses espèces d’oiseaux

Autre découverte : celle des nombreuses espèces d’oiseaux présents sur site, dont dix-sept sont endémiques. Des espèces suivies par les membres de la société calédonienne d’ornithologie comme Fabrice Raguet. Il s’est engagé dans le suivi temporel des oiseaux terrestres de Nouvelle-Calédonie, du côté de Ouaco.
" Sur ma zone, j’ai mis dix points d’écoute. Et sur chaque point, j’écoute pendant cinq minutes, j’enregistre tous les oiseaux que je peux voir et entendre. Ça sert à recenser les oiseaux qu’il y a en Calédonie en général".  
D’autres actions sont régulièrement menées sur site, afin de capturer certains autres nuisibles et de tenter de préserver cette zone classée importante pour la conservation des oiseaux, par l’organisation Birdlife International.

La fête se poursuit 

Dans le cadre de cette fête de l’écotourisme, d’autres événements sont prévus. Par exemple, le 2 mai se tiendra la fête des prestataires du parc de Grandes fougères qui proposeront des tarifs promotionnels. 
Ou encore le 22 mai, place à la festi-rando qui proposera de découvrir les sites remarquables du parc en VTT, à pied ou à cheval. 
Les précisions de Sylvie Charmant, responsable de la communication du parc des Grandes fougères. 

Fête de l'écotourisme itw Charmant