Le 24e Festival du cinéma a dévoilé son palmarès

cinéma la foa
cinéma, lauréats 2022
Les lauréats 2022 après la remise des prix. ©Festival de La Foa
Une nouvelle édition du festival qui fait rimer cinéma avec La Foa s'est refermée. Une quinzaine de prix et aides ont été remis. Retrouvez le palmarès complet des distinctions, attribuées à des formats très différents.

MISE A JOUR DE DIMANCHE

Nautile d’honneur, bien mérité, pour Roland Rossero, auteur et réalisateur fidèle du Festival. Pour le reste, le palmarès 2022 s'avère placé sous le signe de la relève. Plusieurs nouveaux visages se distinguent, dans cette 24e édition. Ceci dit, le lauréat du prix CNC Talents est loin d’être un inconnu : il s'agit de Jérôme Roumagne, pour son projet de long-métrage Nos Bleus d’enfants qui parle des violences au sein des familles calédoniennes. Il s’est fait connaître en 2017 grâce à Respire.

Le prix NC la 1ère du meilleur court-métrage revient à #Youtoo, d'Anthony Verons, une proposition remarquée pour sa technique et son originalité. Lucile Seranne et Marie Baille décrochent le prix du jury avec La Main tendue. Un premier court-métrage, pour ces deux Calédoniennes en école de cinéma dans l'Hexagone. Le pitch : un adolescent qui cherche sa place dans une famille difficile.

Dans le jury, on promet aussi un bel avenir à La Naissance d'un guerrier, de Gino Pitarch, prix de l’Agence du court-métrage. L’histoire est celle d'un jeune danseur kanak qui a du mal à accepter le regard curieux qu’on porte sur sa culture en Métropole.

Satisfaction pour Nolan Hnaeweongo, lycéen de dix-huit ans qui repart avec deux prix. Le Nautile d’or Canal + "Jeunes talents" et le prix du public "Jeunes talents" pour son 1+1=1 autour de l’acceptation de soi, incarné par les questionnements d’un jeune acteur. Sa réaction recueillie par Stéphanie Chenais et Carawiane Carawiane :

©nouvellecaledonie

Côté clips, le jury a récompensé une proposition engagée, celle de Marceau Goulon et son Plastic storm. On y voit Marcus Gad et Mayura chanter dans une Calédonie cernée de plastique.

RENDEZ-VOUS EN OCTOBRE

Une compétition marquée par les mois de crise sanitaire. Avec des difficultés pour tourner, sans oublier des reports importants de budgets. Ce qui explique aussi pourquoi les habitués du festival, plus expérimentés, étaient moins représentés cette année. Le palmarès complet a été diffusé dimanche matin, à La Foa. Si vous l’avez manqué, deuxième chance le 11 octobre 2022. Les productions primées seront présentées lors de la Nuit de la réalisation calédonienne, sur NC la 1ère. A noter, enfin, que l’aide à la création d’une musique de film de fiction, soutenue par la Sacenc et la province Sud, fera l’objet d’une distinction accordée en novembre.

Nautile d'honneur

Le réalisateur Roland Rossero.

Prix CNC Talent

Jérôme Roumagne pour son projet de long-métrage Nos Bleus d'enfants

Concours NC la 1ère de courts-métrages

Prix NC la 1ère du meilleur court-métrage : #Youtoo, d'Anthony Verons
Prix du jury Aline Marteaud-Da Silva : La Main tendue, de Lucile Seranne et Marie Baille
Prix d'interprétation LNC : André Wenehoua, pour son rôle dans La Naissance d'un guerrier, de Gino Pitarch
Prix Cinécity de la diffusion : Sens unique, d'Olivier Martin
Prix de l'Agence du court-métrage : La Naissance d'un guerrier, de Gino Pitarch

Courts contre la montre

Aide à l'écriture et au développement : Des Abysses jusqu'au ciel, de Jean-Emmanuel Frantz

Concours Canal+ "Jeunes talents"

Nautile d'or Canal + "Jeunes talents" : 1+1=1, de Nolan Hnaeweongo
Nautile Enercal "Jeunes talents" : J'ai un secret, de Jean-Victor Colombani-Jaffré
Nautile "Jeunes talents" direction de l'Enseignement : Le Secret de Nolan, école Guy-Champmoreau de Nouméa ; responsable du projet, Louis Waishitine
Mention du jury jeune public : 1+1=1, de Nolan Hnaeweongo

Concours Movielis de très-courts-métrages

Prix Movielis du meilleur très-court-métrage : Vivre dans un film, de Paul-Antoine Filippi
Prix du jury Movielis : Présence éternelle, de Victoria Perrier

Prix NC la 1ère du meilleur clip

Plastic storm, de Marceau Goulon ; auteur-compositeur, Mayura; interprètes, Mayura et Marcus Gad

Aide à la production d'un clip

Banian, par Jeanne Vassard ; auteur, compositeur, interprète, Mayura

Prix du public

Long-métrage de la sélection internationale : Crescendo, de Dror Zahav