Festival du cinéma de La Foa : la 23ème édition se déroule du 23 juillet au 1er août 2021

cinéma la foa
affiche festival cinéma la foa 2021
©Festival du Cinéma de La Foa
La 23ème édition du festival du cinéma de La Foa prend place dans la commune du même nom, du 23 juillet au 1er août. 10 jours pour découvrir une sélection de films internationaux et locaux. En 2021, des nouveautés se sont glissées dans l'évènement. Objectif : créer du lien avec le public.

Cette année encore, crise sanitaire oblige, il n'y aura pas d’invités internationaux au festival du cinéma de La Foa mais hors de question d'annuler l'évènement pour autant. "Toujours plus de résistance et des capacités d’adaptations pour 2021" lance Delphine Ollier, tout sourire, la déléguée générale du festival du cinéma de La Foa. En 2020, l'évènement avait déjà fait de la résistance et avait été reporté au mois d'août; cette année, il aura bien lieu en juillet : du 23 juillet au 1er août.

Si l’architecture de l’évènement reste la même, la sélection de films locaux et internationaux change chaque année. Pas de thématique particulière pour les films "mais on travaille à créer un équilibre avec des genres et des pays producteurs distincts. Ce qui nous tient aussi beaucoup à coeur, c’est de proposer des premiers films" explique Delphine Ollier.

C'est ainsi que des films australiens, français, allemands mais aussi espagnols seront à l'affiche de cette 23ème édition. Au total, plus d'une vingtaine de films sont proposés. Des séances sont également organisées à Nouméa, Dumbéa, Mont-Dore, Boulouparis, Bourail, Koné et Poindimié. Le film d'ouverture du festival sera Nomadland, un drame américain de Chloé Zhao, qui a remporté de nombreux prix, parmi lesquels trois oscars dont celui du meilleur film. 

Des productions calédoniennes très attendues

Le festival du cinéma de La Foa ne serait rien sans ses concours et ses aides; plus de 15 prix seront attribués dans le cadre des différents dispositifs de soutien à la réalisation audiovisuelle. 

L'évènement fait ainsi la part belle aux courts-métrages locaux, un incontournable chaque année. Les films calédoniens proposés par des jeunes talents sont très variés. "Certains abordent le destin commun, d’autres reprennent les difficultés de la jeunesse et la consommation d’alcool… les réalisateurs vont dans des directions très différentes et très personnelles, avec pour certains parfois, des univers assez fantastiques" précise Delphine Ollier. 

A noter que le dramaturge maréen Pierre Gope sera le président du jury du concours Nouvelle-Calédonie La 1ère de courts-métrages. 

Des nouveautés pour 2021

On a souhaité créer encore plus de liens avec les festivaliers donc on propose des cinés débats et un nouveau rendez-vous, qui s’appelle le Masque et la Palme, qui permettra d’échanger sur quelques films de la sélection.

Delphine Ollier


En effet, le festival a décidé de rendre hommage à la célèbre émission de France Inter intitulée Le Masque et la Plume. Les spectateurs qui le souhaitent, pourront découvrir cinq films de la sélection lors du week-end d'ouverture et échanger avec trois professionnels du milieu de l'audio-visuel local. 

La billetterie est quant à elle ouverte depuis ce lundi 12 juillet pour les différents évènements du festival.