nouvelle calédonie
info locale

Journée mondiale du braille

santé Province sud
Journée mondiale du braille
Créé en 1824, le braille a permis à des millions de gens d'accéder à la lecture. Cette méthode de lecture pour non voyant et malvoyant a aussi révolutionné le quotidien de ces personnes en situation de handicap. Nous vous proposons le témoignage d'une résidente de Saint-Louis.
En Nouvelle-Calédonie, 687 enfants et adultes calédoniens sont atteints de troubles visuels, non voyants et mal voyants. Ce sont les chiffres du recensement de 2015 (source : Conseil du Handicap de NC). Pourtant, bien peu savent utiliser le braille.
Nathalie Wamytan, atteinte d’une maladie neurologique, est devenue non voyante en 2003. Depuis, cette passionnée de littérature s’est efforcée d’apprendre le braille
Le braille est un système d’alphabétisation tactile composé de points en relief. Crée par Louis Braille en 1824, cette méthode permet aux déficients visuels d’écrire et de lire malgré leur handicap. De nos jours, les outils numériques sont d’avantage utilisés.
L’écriture en braille est aussi utilisée pour identifier des objets et des appareils de la vie courante
Membres de l’association Valentin Haüy, Nathalie et son compagnon incitent les calédoniens souffrant de troubles visuels à découvrir le braille.
Une manière d’acquérir d’avantage d‘autonomie. 

Voir le reportage de Natacha Cognard et Patrick Nicar

©nouvellecaledonie

 

Publicité