L'agriculture biologique fait des émules en Calédonie

environnement farino
Ben Bugeon, agriculteur biologique à La Foa, certifié Bio Caledonia, avril 2021
Ben Bugeon, agriculteur biologique à La Foa. ©Caroline Antic-Martin / NC la 1ere

L'assemblée générale de Bio Calédonia a rassemblé samedi une centaine de membres à Farino. L'association de certification réunit des producteurs et des consommateurs œuvrant au développement de l'agriculture biologique. Plus que des techniques, une philosophie et un mode de vie.

Bio Calédonia, c'est l'association qui a pour mission d'attribuer en Nouvelle-Calédonie le label Bio Pasifika d'agriculture biologique. Réunie en assemblée générale samedi, à Farino, elle a dressé de l'année 2020 un bilan "satisfaisant", en partie du moins. 

La production a augmenté de 23 % en 2020

Invité du journal télévisé sur NC la 1ere, son président, Franck Soury-Lavergne, retient "une augmentation de 23 % de la production". Elle a atteint 315 tonnes commercialisées en 2020. Dans le même temps, le nombre d'agriculteurs certifiés en Nouvelle-Calédonie est passé de 90 à 127. 

Assemblée générale de l'association Bio Calédonia, 17 avril 2021 à Farino
Assemblée générale de Bio Calédonia, le samedi 17 avril, à Farino. ©Caroline Antic-Martin / NC la 1ere

127 agriculteurs certifiés

Benjamin Bugeon, par exemple, s'est vu délivrer le label cette semaine. Installé à La Foa, spécialisé dans les arbres fruitiers, il pratique une agriculture associé. 
Caroline Antic-Martin et David Sigal l'ont rencontré :

 

«Il manque les autres maillons»

Le président de l'association retient aussi "un engagement toujours important de nos bénévoles, qui sont les porteurs de notre système pour attribuer le label".
Mais de modérer : "Malheureusement, on constate aussi que même si Bio Calédonia met beaucoup d'énergie au développement de la filière, il manque tous les autres maillons de la chaîne. Pour développer la culture bio, s'occuper seulement de la labellisation ne suffit pas."
Il faut, énumère-t-il, les semences en amont, l'accompagnement durant la production, le conditionnement voire la transformation et la traçabilité… "Le développement de l'agriculture biologique naît, à chaque fois, d'une volonté politique."

L'entretien de Franck Soury-Lavergne avec Nadine Goapana: