Le chômage partiel pour les salariés de Vale NC

nickel mont-dore
Vale

Réuni ce lundi matin, le comité d’entreprise de Vale Nouvelle-Calédonie a voté majoritairement en faveur du chômage partiel pour les quelque 1200 salariés de l'entreprise. Une mesure qui planait, dans le contexte délétère d’une activité entravée, sur le site de l’usine du Sud, après plusieurs semaines de blocage qui se sont accompagnées d’exactions et de violences. Il s’agit d’un dispositif temporaire, dans l’attente d’une reprise de l’activité espérée le plus tôt possible. Et à la veille d'une table ronde, au haut-commissariat, consacrée à l'aspect environnemental du dossier «reprise de l'Usine du Sud».

Plus de précisions mardi sur nos antennes