Le Blackwoodstock festival de retour à Fort Teremba

musique moindou
La 10e édition du Blackwoodstock festival ouvre vendredi midi et jusqu’à lundi prochain à Moindou. Au programme : du rock et de l’électro. Un grand retour après une édition 2021 annulée à cause de la crise sanitaire. Quelque 38 groupes locaux, 3 Dj et six internationaux seront au rendez-vous.

Du rock et de l’électro. Un alliage détonant, puissant, qui décoiffe. Et une mélodie qui séduit en Nouvelle-Calédonie : celle du Blackwoodstock festival. L'événement prend ses quartiers de vendredi midi à lundi à Fort Teremba à Moindou. Cette année, une quarantaine de locaux, 3 Dj et six groupes internationaux ont répondu présent.

"Les festivaliers vont pouvoir camper, se restaurer et s’hydrater à la buvette, indique Fabienne Hérault, présidente de l’association Blackwoodstock. Ils vont pouvoir profiter d’activités comme le yoga, accro-yoga et voir des spectacles et des séances de cinéma. Il y a aura de la musique non-stop parce qu’on a cinq scènes de 13h à toute la nuit."

Matmatah, Zebrahead, All strings attached 

Une dixième édition après une édition 2021 annulée en raison de la crise sanitaire. Pour cette version 2022, les sonorités seront variées avec les groupes français Matmatah, américain Zebrahead, ou encore australien All Strings Attached. Mais aussi des groupes locaux.

"La plupart des groupes locaux ont recrée parce que la période Covid a peut-être pu servir à avoir une disponibilité créative. Au festival Blackwoodstock, ce ne sont que des compositions. Les artistes qui viennent ou les habitués vont nous régaler avec de nouveaux titres et de nouvelles compositions. Même les festivaliers qui sont déjà venus vont avoir des surprises avec des groupes qu’ils connaissent."

Un évènement plébiscité par le public. Lors de la dernière édition en 2020, 850 entrées avaient été vendues. 

Le point avec Alix Madec : 

Le retour du Blackwoodstock festival