Bagarre géante au Mont-Dore

sécurité mont-dore
Panneau gendarmerie, image d'illustration.
Panneau gendarmerie, image d'illustration. ©NC la 1ere
Des dizaines de protagonistes, un blessé, des images publiées en ligne : une rixe a marqué le début de nuit, ce vendredi, dans le quartier mondorien de Robinson. Récit.

Bagarre de grande ampleur ce vendredi soir, au Mont-Dore. Elle a notamment pris place avenue des Deux-Baies à Robinson, à proximité de la résidence Maëva et du supermarché Arizona situé non loin, en face. Selon les informations que nous avons recueillies ce samedi matin, plusieurs dizaines de personnes ont été impliquées, dans ce qui semblait une confrontation entre bandes rivales du Mont-Dore et de Païta. Une rixe dont des images ont très vite circulé sur les réseaux sociaux.

Un des protagonistes en a percuté un autre avec un véhicule. La victime a été blessée à la jambe et transportée au Médipôle. Le conducteur a pris la fuite avant d'entrer en collision avec une voiture garée. Il a été interpellé et placé en garde à vue à la brigade du Pont-des-Français.

"Pas la première fois"

Au lendemain de l'affaire, le maire du Mont-Dore décrit "une scène d'hystérie collective". "Depuis un mois, c’est la deuxième ou troisième fois qu’on a, comme ça, des bagarres de jeunes rivaux, qui concernent la communauté wallisienne, toujours sur Robinson", relate Eddie Lecourieux. "Hier, à peu près 70 personnes sont arrivées de Païta pour en découdre avec les jeunes de la base-vie Maëva, à Robinson, qui étaient, eux, une trentaine. Vous aviez une centaine de personnes sur la route, en train d’essayer de se taper dessus à coups de bouts de bois, de barres de fer, et j’en passe."

Le secteur de Robinson où a eu lieu la bagarre massive du 4 février 2022.
Le secteur de Robinson où a eu lieu la bagarre massive du 4 février 2022. ©Google earth

"C’était aux environs de 20 heures", poursuit-il. "La police municipale est arrivée la première, a essayé de séparer les belligérants mais il y avait un peu trop de monde. Quelques minutes après, est arrivé l’escadron de gendarmerie qui a pu séparer tout le monde. A ce moment, un des jeunes de Païta a pris une voiture, de façon un peu incompréhensible, pour foncer sur un jeune de Robinson. Il l’a raté, il a renversé un jeune de Païta, il lui a cassé le fémur, et il a fait un accident un peu plus tard."

J’en appelle aux jeunes en leur disant : soyez raisonnable, arrêtez tout ça, parce que ça va conduire encore à un drame.

Eddie Lecourieux, maire du Mont-Dore

Bagarre à Robinson, le maire Eddie Lecourieux à Charlotte Mannevy