[MAJ] Un « Festival Solidaire » au chevet des artistes

culture mont-dore
Chapito Festival Solidaire
Du 17 au 28 juin, le Chapitô déploie sa grande toile orange à Boulari, au Mont-Dore, à l'occasion du « Festival Solidaire ». Plus d’une trentaine d’artistes est attendue.
Il ne reste plus que quelques heures aux artistes avant le coup d'envoi du spectacle, mais depuis des jours c’est déjà l’effervescence sur le site du Centre culturel de Boulari. L’équipe technique du Chapitô s’active avec beaucoup d’entrain. Ils ont eu un jour entier pour monter le chapiteau et dresser sa grande toile. Un travail minutieux et fastidieux pour lequel les artistes n’ont pas hésité à prêter main forte.
Danseur dans la compagnie Nyian de Richard Digoué, Jordan Metzger assène des coups de massue sur les piquets. Ce festival, c’est le retour attendu de l’ensemble des artistes. « Pour moi, le fait que tous les artistes se regroupent autour de cet évènement le Festival Solidaire, c’est une grande preuve de force et d’adaptabilité des artistes qui montre qu’ils peuvent rebondir malgré de grosses coupes dans nos revenus », confie l’artiste. 
Chapito Festoval solidaire
Véronique Nave et le danseur Jordan Metzger ©Cédrick Wakahugnème

Une bouffée d'oxygène

Le Festival Solidaire arrive comme une bouffée d’oxygène pour un secteur artistique à l’arrêt depuis de longs mois. Si les aides publiques ont permis aux artistes et techniciens de survivre, pour certains, le salut est venu d’une reconversion provisoire.

Mes 3 derniers mois ont été assez différents de d’habitude parce que moi j’ai un diplôme d’infirmier donc j’ai pu quand même travailler en tant que libéral, j’ai pu aller sur Bourail travailler, d’ailleurs je travaille encore quelque fois là-bas.
- Gauthier Rigoulot, artiste

 


L'interview de Quentin Retali, directeur artistique du Chapitô. Il était l'invité du journal du 16 juin 2020. Il répondait à Dave Waheo-Hnasson

©nouvellecaledonie


Un calendrier décalé

Déjà victime de coupes budgétaires, le secteur culturel a été un peu plus affaibli par la crise sanitaire. Le Chapitô a dû annuler une grande partie de ses délocalisations. 
Ce Festival Solidaire, en soutien aux artistes, est donc le premier rendez-vous de l’année. De quoi donner un nouveau souffle après de longues semaines d’interruption. « Nous devions commencer en mars mais avec le confinement, il a fallu revoir toute la saison », confie Véronique Nave, la chargée de communication du Chapitô.

Cette période nous a permis de nous remettre en question, autant le personnel de la structure que les artistes. Et ça permet de repenser l’année différemment avec une nouvelle formule.
-Véronique Nave, chargée de communication du Chapitô

 
Festival solidaire
Une Brigade de l’énergie éco-citoyenne, complètement déjantée, par la Compagnie Les Kidams, mercredi 17 juin à 17 h 30.

Des animations nocturnes

Une trentaine d’artistes participe à l’opération avec au menu dix-neuf représentations dont de la danse, du théâtre, de l’impro ou encore du slam. La Chapitô a concocté un programme copieux avec un foisonnement de rendez-vous. Le public calédonien ne boudera pas son plaisir : il pourra découvrir des animations en nocturne. « Il y a Maïté Siwene qui ressort son Wanamat Show. Ça fait huit ans que la pièce a été créée », précise Véronique Nave. « Pour la fête de la musique, on consacre une soirée gratuite au public. C’est vraiment un moment convivial, ouvert à tous. Et la journée en extérieur, nous avons prévu un stage de découverte sur la danse voltige ».
Les festivités débuteront ce mercredi 17 juin jusqu’au 28 juin. Pour l’heure, les équipes s’attèlent à finaliser les derniers réglages et peaufiner les coutumes, avant le lever de rideau.

Le festival solidaire aurait besoin de 2000 entrées pour assurer à chacun un vrai cachet. Ouverture de la piste ce soir à 17h30 pour donner de l’air aux artistes et de l’art aux Calédoniens.

Le reportage ci-dessous d'Anne-Calire Lévêque et de Laura Schintu.
©nouvellecaledonie


Réservations sur eticket.nc
Plus d’informations sur la page Facebook du Chapitô 

Par ici le programme !
Festival solidaire


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live