La RP1 à nouveau coupée à Saint-Louis dans la nuit

incendies mont-dore
Saint-Louis 23 mars
Au petit matin ce mardi, sur le pont de la Thy. ©Françoise Tromeur / Nc la 1ere

La route du Mont-Dore à nouveau le théâtre d’un incendie de véhicule dans la nuit. L’axe routier est resté coupé à la circulation pendant plus de deux heures. 

[MISE À JOUR AVEC COURRIER HAUT-COMMISSAIRE]

Nouvelle nuit agitée du côté de Saint-Louis. Un véhicule a été incendié peu avant 3 heures du matin, sur le pont de la Thy. Il s’agit du deuxième en moins de trois jours. 

L’axe routier est resté coupé à la circulation pendant plus de deux heures, le temps pour les forces de l’ordre et les pompiers d’intervenir. 

Consternation 

Deux jours après avoir interpellé l’État sur le rôle des forces de l’ordre, la mairie du Mont-Dore se dit consternée par ces incidents à répétition, en période de confinement.

« Nous avons interpellé le haut-commissaire sur les moyens, mais aussi et surtout, sur la méthode. Si on est si bien dotés que ça en Nouvelle-Calédonie, on veut pouvoir avoir une meilleure qualité de service », lance Vaea Frogier, adjointe au maire du Mont-Dore, en charge de la sécurité des biens et des personnes.

Vaea Frogier, au micro de Coralie Cochin :

Vaea Frogier, adjointe au maire du Mont-Dore, en charge de la sécurité des biens et des personnes

 

Contexte Covid

« Il n’est pas normal aujourd’hui, que les gendarmes ne contrôlent pas les allées et venues sur cet axe routier principal. Les investigations sont en cours mais il semblerait que les cinq personnes interpellées ce week-end suite aux exactions de la commune du Mont-Dore, soient des personnes qui ne sont pas de la commune. Ces personnes se sont bien déplacées, elles ont été repérées à plusieurs reprises samedi soir sur la commune de Nouméa avec des véhicules volés. Comment sans attestation de déplacement, elles arrivent sur notre commune? », poursuit l’adjointe au maire.

L’État interpellé

Ce dimanche, le maire de la commune Eddie Lecourieux a interpellé l’État sur le rôle des forces de l’ordre. « Pour l’heure, nous n’avons pas eu de réponse de la part du haut-commissaire. Il sera convenu d’un rendez-vous pour que l’on se voit, puisque notre interpellation se veut constructive et nous souhaitons améliorer les choses », poursuit Vaea Frogier. 

Ce qu’on souhaite, c’est une réaction des autorités, nous on a besoin de l’autorité de l’État sur notre commune - Vaea Frogier, adjointe au maire du Mont-Dore, en charge de la sécurité des biens et des personnes

 

La réponse de l'Etat

L’Etat a répondu ce mercredi 24 mars par un courrier du haut-commissaire adressé au maire du Mont-Dore.
Laurent Prévost qui assure que les forces de l’ordre sont intervenues sur chacun des événements mentionnés, et que cinq personnes ont été interpellées. Il rappelle par ailleurs que la présence de moyens humains et matériels mis en oeuvre au service de la sécurité des Montdoriens est « très supérieure à la moyenne nationale ».
Le haut-commissaire qui confirme sa proposition de rencontre « pour examiner ensemble la situation et les actions à mètre en oeuvre ».
Un courrier à lire ci-dessous 

Mesures

Même chose pour l’association Citoyen Montdorien, qui a réagi ce dimanche et demande la mise en place de mesures.

Vaea Frogier, adjointe au maire du Mont-Dore, en charge de la sécurité des biens et des personnes, était l'invitée du JT du Loreleï Aubry ce mardi 23 mars