La station-service de La Coulée renaît de ses cendres

commerce mont-dore
station mobil la coulée
©Françoise Tromeur / NC La 1ère

Après plus de trois mois de fermeture suite à un incendie criminel, la station Mobil de La Coulée fait sa réouverture. Un soulagement pour le personnel, mais aussi pour les usagers.
 

Quatre pompes, un petit préfabriqué avec quelques articles, principalement des produits quotidiens et un retour des clients, la station-service renaît littéralement de ses cendres. Et même si elle n’a pas encore retrouvé son importance, les Mondoriens sont contents de la retrouver. "Il n'y a plus de magasins qui s'ouvrent le dimanche. Alors, c'est pour ça que l'on est content, ça nous a manqué. Comme on habite au Mont-Dore, c'est mieux pour nous et puis c'est moins loin des autres stations", raconte Gaby, un habitué du coin.

De même qu’en cette période de confinement, les gérants de la station voisine ayant choisi de rester fermés, il ne restait que la petite de Plum pour le carburant, dans cette partie de la commune. 

Retour à une vie presque normale

Derrière les pompes, les employées sont aussi soulagées d’avoir pu retrouver leur gagne-pain. 
 

On est 13 employés mais dans les 13, on est 9 mères de familles et on comprend derrière tout ça qu'il faut ramener du pain à la maison pour les enfants. On a aussi des mères, leur mari ne travaille pas, c'est le seul revenu, donc c'est très important.

Ilinca Tuhimutu


 
Dans la nuit du 8 au 9 décembre dernier, c’est brutalement que l’activité de la station s’est arrêtée, la faute à un incendiaire qui avait mis le feu à la boutique. On était alors au plus fort des tensions autour de l’Usine du Sud, qui sévissaient particulièrement sur la commune du Mont-Dore. Mais en seulement quatre mois, l’activité a pu reprendre. 
 
"On a fait tout notre possible. On a eu des réunions au sein de Mobil. On a fait en sorte que tous les papiers administratifs soient acceptés. Normalement, on nous avait annoncé six mois, et en moins de quatre mois, la station a rouvert. Si on n'avait pas été jusqu'au siège pour rencontrer les responsables, on n'aurait pas eu tout cela aujourd'hui", se félicite Ilinca. 
 
Désormais, les travaux continuent tout en accueillant les clients. La station devrait retrouver son ancien visage, et donc sa grande boutique, d’ici la fin de l’année.