publicité

Des milliers de petits Calédoniens en structure de vacances

Centres de loisirs, camps, séjours à l’étranger… En Calédonie, 151 structures accueillent les enfants et les adolescents pendant ces vacances. Soumises à une réglementation stricte, elles reçoivent des visites comme celle qui a eu lieu mercredi, aux Piroguiers du Mont-Dore.

Cette semaine, 76 enfants sont accueillis au centre des Piroguiers, à Plum. © NC la 1ere / Malia Noukouan
© NC la 1ere / Malia Noukouan Cette semaine, 76 enfants sont accueillis au centre des Piroguiers, à Plum.
  • Malia Noukouan, avec Françoise Tromeur
  • Publié le , mis à jour le
Cet été, 6800 places ont été ouvertes dans des structures qui prennent en charge les vacanciers calédoniens, de quatre à dix-huit ans. La plupart vont en centre de vacances (avec hébergement) et de loisirs (à la journée). Comme celui qui est proposé comme d’habitude par les Piroguiers du Mont-Dore. 
 

Découverte culturelle

A Plum, l’association qui existe depuis quatre décennies mise pour ces vacances sur la découverte de la culture calédonienne dans sa diversité. Cette semaine, les 76 inscrits, encadré par neuf animateurs, ont par exemple confectionné des plateaux en feuilles de cocotier avec Benoîte Wethy. 
 
© NC la 1ere / Malia Noukouan
© NC la 1ere / Malia Noukouan
 

De la visite

Et mercredi, ils ont reçu de la visite: une délégation d’élus et d'agents est venue découvrir le centre. Des déplacements importants, insiste Dominique Molé. Le deuxième vice-président de la province Sud peut ainsi mieux apprécier la vie en centre de loisirs.
 
Les dirigeants des Piroguiers reçoivent une délégation d'élus et agents. © NC la 1ere / Malia Noukouan
© NC la 1ere / Malia Noukouan Les dirigeants des Piroguiers reçoivent une délégation d'élus et agents.
 

Difficultés de recrutement

C’est aussi l’occasion pour les dirigeants de partager leurs difficultés. Depuis quelques années, les Piroguiers ont du mal à recruter des animateurs, comme l’explique Virginie Dabin, la directrice du centre de loisirs.

Le reportage radio de Malia Noukouan
 

Provinces et DJS

Après Plum, la visite s’est poursuivie dans le Grand Sud au camp des Scouts laïcs du Mont-Dore. D’autres sont prévues vendredi, à La Foa, ou mercredi prochain, à Boulouparis. La surveillance de la réglementation dans les structures de vacances est déléguée, sur la Grande terre, aux provinces Sud et Nord. Aux îles, elle est exercée par la direction de la Jeunesse et des sports de la Nouvelle-Calédonie.
 
© NC la 1ere / Malia Noukouan
© NC la 1ere / Malia Noukouan
 
Définition

Centre de vacances
Accueil avec hébergement d’au moins douze enfants ou jeunes de quatre à dix-huit ans, pour au moins quatre nuits consécutives. 
Il peut être fixe ou itinérant, mais ne peut pas accueillir plus de 100 mineurs (ou soixante pour les quatre-six ans). 

Centre de loisirs
Accueil sans hébergement d’au moins douze enfants ou jeunes de quatre à dix-huit ans. 
Un centre de loisirs ne peut pas accueillir plus de 150 mineurs.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play