Les munitions immergées au Vallon-Dore vont être détruites

sécurité mont-dore
Il y a pile quatre mois qu'un obus trouvé dans l'eau au Vallon-Dore a été détruit par les militaires du Nedex, le service de l'armée chargé de neutraliser, d'enlever et de détruire les explosifs. Mais la mise à l'eau du parc Leko demeurait interdite d'accès. Restait en effet à rendre inoffensives les nombreuses munitions présentes au même endroit.

Capture plongeurs Nedex déminage obus plage Leko Vallon-Dore (18 mai 2017)
Les hommes du Nedex durant le déminage, le jeudi 18 mai, au Vallon-Dore. ©NC 1ère / Michel Bouilliez

Jusqu'à deux semaines

A partir de ce lundi, à 7h30, c'est leur destruction qui va mobiliser les experts à quelques mètres du bout de plage situé entre l'hôtel du Vallon-Dore et la chapelle Sainte-Thérèse. Une opération qui pourrait durer jusqu'à deux semaines !

Signalés par un plongeur amateur

«Il est demandé à la population de bien vouloir se conformer aux injonctions des forces de l’ordre présentes sur place pendant toute la durée de la dépollution pyrotechnique», relaie la mairie du Mont-Dore. L'obus et le dépôt de munitions, souvenirs de la Seconde guerre mondiale et de la présence américaine au Vallon-Dore, ont été signalés début mai par un plongeur qui faisait du palme - masque - tuba. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live