Un portail provisoire route de la montagne des Sources

environnement mont-dore
Portail fermant la route de la montagne des Sources, janvier 2020, La Coulée
Le portail a été installé pour trois mois route de la montagne des Sources. ©Sylvie Hmeun / NC la 1ere
Depuis quelques jours, l'accès à la montagne des Sources est interdit aux véhicules motorisés, sauf ceux des habitants. Une mesure entérinée après discussions entre les riverains, l'association Terre rouge et la mairie du Mont-Dore. Il s'agit de prévenir les actes d'incivilités, notamment les feux.
Désormais, à La Coulée, la route de la montagne des Sources n’est accessible en voiture que par sa poignée d’habitants. Mais plus par les automobilistes attirés par les trous d’eau en amont de la rivière ou les fans de quad sur terre rouge. Les visiteurs doivent laisser leur véhicule à l’entrée du portail métallique installé en travers de la piste et continuer à pied. Les automobilistes réfractaires s’exposent à une contravention.
 

Décharge sauvage

La mesure a été exigée par les riverains, notamment les membres de l’association Terre rouge. Le but : protéger le bassin de La Coulée des risques d’incendie. Une zone devenue au fil du temps une vaste décharge sauvage, pointent les habitants. «Arrivés à un moment, on a fait cette demande au maire et aussi à la chefferie de Saint-Louis. Et voilà : derrière moi, nous avons ce portail qui ne plaît pas à certains», présente Christian Fainicka, président de Terre rouge. «L’accès n’est pas interdit aux piétons et à ceux qui veulent faire des randonnées à pied ou à vélo», souligne-t-il. 
 

Jusqu'à la mi-avril

La fermeture temporaire du secteur - jusqu’au 19 avril - doit permettre de mener une grande opération de nettoyage. Les six kilomètres de route sont jonchés de déchets divers, restes de chantier, bidons d’huile, moteurs ou encore épave de voiture volée. «On a besoin de ces trois mois que le maire nous a accordés pour nettoyer. Après, on prévoira un reboisement», annonce José Gota.
 
Feu du Mont-Dore, violente reprise à La Coulée, décembre 2019
Incendie de La Coulée, reprise de feu route de la montagne des Sources. ©Bernard Lassauce / NC la 1ere
 

Appel à bénévoles

Vice-président de l’association, il lance un appel aux bonnes volontés pour qu'elles viennent donner la main. C'est-à-dire à «toute personne qui se sent concernée par l’environnement, par la rivière». Le bassin versant de La Coulée a été un peu plus fragilisé par l’énorme incendie qui l’a dévasté entre le 30 novembre et le 9 décembre 2019. Un sinistre qui serait parti d’un barbecue sur fond d’alcool au bord de l’eau. 
 

Eboulements

Selon l’Observatoire de l’environnement, 1 900 hectares de végétation sont partis en fumée, et 2 500 hectares selon le point d’époque de la sécurité civile. Une famille a perdu sa cabane, des moyens conséquents ont dû être déployés durant plus d’une semaine, le micro-endémisme est menacé. Et suite à cette catastrophe, des éboulements sont apparus de part et d’autre de la route qui mène à la réserve naturelle intégrale de la montagne des Sources. Là où la terre a été mise à nu. 

Le reportage de Sylvie Hmeun et Michel Bouilliez :
©nouvellecaledonie