nouvelle calédonie
info locale

Saint-Louis : l’ultimatum de l’Etat

mont-dore
St Louis Miglierina + Cabrera 30.01.17
©NC1ere
« C’est la réunion de la dernière chance »… Le ton est grave au Haut-Commissariat après les nouveaux événements de St Louis qui ont fait 3 blessés. Des munitions trafiquées ont été utilisées. L’Etat organise une nouvelle rencontre décisive avec les coutumiers demain. 
Ce lundi, une nouvelle fois, les Montdoriens se sont retrouvés otages… 
Suite à des agressions d’automobilistes et de gendarmes par caillassages mais aussi par armes à feu dans la nuit, la circulation a été fermée. 
Seulement cette fois, un cap a été franchi dans l’escalade de la violence, selon le Haut-Commissariat. Les munitions utilisées ont été trafiquées pour transpercer le blindage des véhicules de gendarmerie. Demain matin, aura lieu une réunion avec des délégations des deux chefferies de Saint-Louis.

Réunion solennellement qualifiée de « Réunion de la dernière chance » par le secrétaire général du Haut-commissariat, Laurent Cabrera  

St Louis itw Cabrera 1

 
 
L’identité des  individus en question, une poignée de délinquants, est sinon connue, en tout cas soupçonnée par les enquêteurs. 
Le message est clair : l’Etat est bien décidé à mettre un terme à ce terrible feuilleton de Saint-Louis et prévient que désormais les règles d’intervention des gendarmes ont changé.

Ces derniers sont autorisés à se défendre, y compris à riposter avec des armes explique Laurent Cabrera 

St Louis itw Cabrera 2

 
 
Si l’Etat espère que cette dernière tentative par le dialogue aboutira, il prévient : la question doit être réglée d’ici quelques jours, moins d’une semaine.

Autrement-dit, l’option de la force est de plus en plus plausible, comme l’explique le colonel Emmanuel Miglierina, commandant des forces de gendarmerie en Nouvelle-Calédonie. 

St Louis itw Miglierina

 
 
La médiation aboutira-t-elle ce mardi ? En tous cas, les autorités préviennent que la RP1 pourrait rester bloquée plusieurs jours, avant d’être rouverte une bonne fois pour toutes. 
La mairie épaulée par les autres collectivités se prépare à cette éventualité, notamment pour assurer la logistique de ravitaillement et des urgences sanitaires pour les milliers de personnes coincées au Sud du Mont-Dore.
 
Publicité