Solidarité : les Mamans roses font gala pour la bonne cause

solidarité mont-dore
Gala des roses au profit des personnes hospitalisées et de l'association les mamans roses, Mont-Dore, 18 juillet 2021
Première partie du Gala des roses, le 18 juillet, au Mont-Dore. ©Stéphanie Chenais / NC la 1ere
En vingt-cinq ans d’existence, c’est la première fois que l’association des Mamans roses organise un gala. Deux spectacles présentés ce dimanche au centre culturel du Mont-Dore, au profit des personnes hospitalisées.

Illuminer les yeux des enfants malades, rompre la solitude de l’hospitalisation : depuis 1995, les Mamans roses ont visité des milliers de patients calédoniens. "Tout au long de l’année, on offre des spectacles, des cadeaux… Surtout dans les hôpitaux. Pour les enfants, les adultes au CHS aussi pour les personnes plus âgées…", résume Mélanie Brun-Cosme, l’une des bénévoles de l’association. 

Atelier peinture au CHS de Nouville avec les Mamans roses. juillet 2021
Atelier peinture au CHS de Nouville avec les Mamans roses. ©NC la 1ere

 

Recherche bénévoles

Faire leur connaissance tout en profitant du show, c’est l’objectif du Gala des roses organisé dimanche 18 juillet, au centre culturel du Mont-Dore. Mais le but est aussi de recruter ! 

On recherche beaucoup de bénévoles. Si quelqu’un peut apporter de son temps, c’est important pour tous ces gens qui sont en attente, parfois un peu seuls. 

Mélanie Brun-Cosme, membre de l’association

 

Les bénéfices de cette journée festive serviront à acheter du matériel pour les malades, qui attendent toujours les Mamans roses avec impatience. Et comme dit le vieux dicton : un sourire ne coûte rien, mais apporte beaucoup de joie, surtout à l’hôpital.

Le reportage de Karine Arroyo et Christian Favennec, diffusé avant le gala :

 

Un gala, deux spectacles

Le Gala des roses a eu lieu en deux temps. Le spectacle des petites roses, avec de la danse, de la capoeira, du théâtre, de la magie et de l’humour. Aperçu par Stéphanie Chenais :

Puis à 17 heures, La soirée des roses, avec des chorégraphies néo-classiques et contemporaines, de la bachata, du kizomba, des saynètes ou encore des chants lyriques.

Reportage de Stéphanie Chenais :

Au Gala des Mamans roses