Un repas solidaire pour les personnes défavorisées

solidarité mont-dore
Repas SDF
©Natacha Lassauce-Cognard
C'est une première pour la banque alimentaire et le collectif "un sandwich pour autrui". Ils organisaient ce samedi un repas solidaire au parc de la Coulée pour les sans-abri et les familles en difficulté. 

Edith est sans-abri. Il y a six mois, la jeune fille a décidé de quitter le domicile familial pour vivre dans la rue. "C'est très compliqué, parce qu'on n'a pas la famille. Mais on ne veut pas aller dans la famille justement pour éviter les problèmes. Je compte persévérer, je compte m'engager dans l'armée de terre en tant que maître-chien et comme ça je vais sortir de la galère. Je veux réussir dans ma vie, je ne veux pas rester comme ça."

Ce samedi, Edith est venue au parc de la Coulée, dans la commune du Mont-Dore, pour participer à un repas solidaire. Un déjeuner offert par la banque alimentaire et le dispositif "un sandwich pour autrui". Ces bénévoles accompagnent des dizaines de sans-abri au quotidien. "On intervient aussi aux tours de Magenta, parce qu'il y a des gens qui sont sans domicile, mais qui vivent dans les cages d'escaliers des tours. Et beaucoup sont des jeunes, raconte Julien Liboa, fondateur du dispositif "un sandwich pour autrui". On constate qu'il y a de plus en plus de femmes dans la rue et souvent ce sont des mères de famille, soit avec des enfants placés, soit avec des enfants avec elles. Deuxième constat, il y avait beaucoup plus d'océaniens, maintenant il y a aussi pas mal de personnes d'origine européenne."  

Repas SDF
©Natacha Lassauce-Cognard

Des paniers garnis pour les familles

Ce repas solidaire était aussi proposé aux personnes accompagnées par le centre communal d’action sociale du Mont-Dore. Des familles dans le besoin qui vivent souvent avec un peu moins de 150 000 francs par mois. Pour la première édition de ce repas solidaire, les bénévoles ont distribué 200 sandwichs et les familles sont reparties avec des paniers garnis. Un événement qui repose essentiellement sur la générosité des Calédoniens.

Le reportage de Natacha Lassauce-Cognard et Laura Schintu :