publicité

Neobus race : sur le chemin du futur transport en commun

Ce dimanche matin avait lieu une course inédite. La Néobus race qui, comme son nom l'indique, s'est déroulée sur le tracé de la première ligne du nouveau transport en commun. Plus de 250 coureurs au départ. Les fonds récoltés seront reversés aux Petits pansements du cœur.

Neobus race : plus de deux cents personnes au départ. © NC La1ère
© NC La1ère Neobus race : plus de deux cents personnes au départ.
  • Coralie Cochin, Lizzie Carboni, Laura Schintu avec Malia Noukouan
  • Publié le
La grisaille n’a pas effrayé les sportifs du dimanche, présents sur la ligne de départ, dès 7 heures 30, pour cette course urbaine inhabituelle. Plus de 250 coureurs au total ont donc pris le chemin de Néobus… Non pas dans le futur transport en commun mais, à pied, pour la toute première édition de la Néobus race, qui partait du Dumbéa Mall, avec un parcours pour le moins vallonné. Ils étaient 106 courageux à s’essayer au 5 km et 146 pour le 10 km, soit entre le Terminus et le rond-point de Rivière-Salée. Un tracé pas si facile, même pour les plus aguerris, témoigne Nathalie Schmidt, la première féminine du 10km, qui a bouclé sa course en 39 minutes et 04 secondes : « Très dur ! Moi qui n’aime pas les côtes, j’ai été servie pour une reprise. C’était dur, j’ai essayé de prendre un peu d’avance au départ. »
 
Nathalie Schmidt (sur la photo) et Patrick Vernay terminent premiers de la première Neobus race. © NC La1ère
© NC La1ère Nathalie Schmidt (sur la photo) et Patrick Vernay terminent premiers de la première Neobus race.
 

Une course dans la bonne humeur


L’évènement se voulait aussi convivial et familial. Si les dénivelés se sont enchaînés, les coureurs eux n’ont pas perdu le sourire. En ce dimanche de Fête des pères, certains sont même venus en famille et ont couru ensemble sur le petit parcours. A l’instar de Clara Rostaing, arrivée deuxième sur le 5km : « J’ai demandé à mon père de me donner un objectif, donc pour moi c’était important de le respecter et voilà je suis contente, j’ai réussi donc je suis fière. » Même enthousiasme pour Matïss, âgé de 11 ans :

C’était une belle course, je suis content d’avoir couru sur le tracé du Neobus pour l’inaugurer. 

 
  • Immersion au coeur de la course avec ce reportage audio :

[AUDIO] Reportage de Coralie Cochin

Neobus race
 

Une course pour Les petits pansements du cœur


Sur la ligne d’arrivée, des visages bien connus du monde de la course. Le triathlète Patrick Vernay est arrivé en tête chez les hommes, en bouclant les 10km en 34 minutes et 25 secondes. Une petite mise en jambes avant les Jeux du pacifique : « Le temps se prêtait vraiment à faire une belle performance sur le parcours du Néobus, vraiment génial aussi, personne pour nous barrer la route.  Un tracé magnifique avec pas mal de petites côtes quand même. Et puis le 10km sur route, il y en a de moins en moins, c’est difficile à organiser donc on félicite Nordine et aussi les gens pour qui il a réalisé cette course, Les petits pansements du cœur. » Au total, près de cent-trente mille francs ont été récoltés pour l’association.
A noter dans vos agendas sportifs, la course solidaire du Néobus a de grandes chances de revenir l’année prochaine.
 
  • Retour en images sur la Neobus race avec ce reportage :
[IMAGES] Reportage de Lizzie Carboni et Laura Schintu
Neobus Race  -  NCLa1ère

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play