publicité

Alerte à la pollution à Nouméa

  • Par Françoise Tromeur
  • Publié le , mis à jour le
Ce week-end a été marqué par des pics de pollution dans deux quartiers - voisins - de Nouméa, signale l’association Scal’Air. Entre hier après-midi et tôt ce matin, le taux de poussières fines en suspension dans l'air a dépassé durant douze heures le palier d’alerte à Montravel. En hausse dans le secteur depuis jeudi soir, la proportion de PM10 restait au-delà du seuil d’information ce lundi à 8 heures.

Poussières fines à Montravel

Dans ce contexte, il est conseillé d’éviter les activités sportives violentes et les exercices d’endurance extérieur. Et même d’adapter voire de suspendre son activité physique si l’on est sensible à ces épisodes. Sans parler d’éviter le tabac et les produits irritants pour les voies respiratoires. Ces poussières fines sont produites par la combustion des matières fossiles, les gaz d’échappement et l’activité industrielle.

Dioxyde de soufre à la Vallée-du-Tir

Samedi, c’est la quantité de dioxyde de soufre dans l’air qui a passé le seuil d’information et de recommandation, durant trois heures, à la Vallée-du-Tir : de fortes concentrations de SO2, qui est produit essentiellement par la centrale thermique de Doniambo, ont été relevées dès 6h30 du matin, pour un retour à la normale vers 10 heures.

Depuis vendredi, les vents d’ouest ont contribué à disperser les polluants vers ces deux quartiers.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play