nouvelle calédonie
info locale

Activités nautiques suspendues à la Côte blanche pour cause de requin bouledogue

requins nouméa
Alerte au requin bouledogue, Côte Blanche
C'est un retraité présent au quotidien qui a alerté les pompiers. ©NC la 1ere
Le principe de précaution a joué, ce mercredi matin, à la Côte blanche de Nouméa. Un coup d'arrêt temporaire a été donné aux activités nautiques suite au signalement d'un requin bouledogue de grande taille. L'alerte a été levée peu avant midi.
[MIS A JOUR DE LA MI-JOURNEE]

Par prévention, les kayaks, Optimist et autres Hobie cat ont été ramenés à terre avec les enfants qui étaient dessus. Le cours des vacances a été quelque peu perturbé, ce mercredi matin, au Centre d'activités nautiques de la Côte blanche, à Nouméa, pour cause de présence d'un squale de belle taille sur le plan d'eau. L'animal a été repéré et signalé vers 9 heures par un des retraités qui fréquentent le grand parking proche de la mise à l'eau.
 
Alerte au requin bouledogue, côte Blanche, 22 janvier 2020
©NC la 1ere
 

«De 3,5 à quatre mètres»

«Pour moi, c'est un requin bouledogue», affirme Henri Abdelkader en se fiant à l'aspect des nageoires et de la queue. «On est habitués, on est pêcheurs. Un bouledogue de 3,5 à quatre mètres. Il a fait à peu près une cinquantaine de mètres, il a replongé, il est ressorti puis après, il a disparu.» Et d'ajouter : «On est là tous les matins, tous les retraités. Ça fait trois fois que je vois des gros requins. J'ai appelé les pompiers pour prévenir, pour la sécurité.»
Son témoignage recueilli par Danièle Dambreville et Sylvie Hmeun :

Alerte au requin à la Côte blanche, Henri Abdelkader

 
Alerte au requin bouledogue, côte Blanche, 22 janvier 2020
©NC la 1ere
 

Pompiers sur l'eau

Les enfants ont été mis en sécurité, les pompiers de Nouméa ont sillonné la baie en bateau et on s'est efforcé de prévenir un plongeur pour qu'il sorte de l'eau. Puis l'alerte a été levée, peu avant midi, après deux heures de surveillance sans avoir revu l'animal.
 
Alerte au requin bouledogue, côte Blanche, 22 janvier 2020
©NC la 1ere
Publicité