publicité

Un calendrier qui perpétue le souvenir de la Seconde guerre mondiale

Il y a soixante-dix-sept ans, Nouméa voyait débarquer les premiers représentants des troupes américaines qui allaient être basées en Calédonie. C'est la date choisie pour sortir un calendrier perpétuel dédié à la Seconde guerre mondiale «au jour le jour».

10 novembre 1942, le porte-avions USS Enterprise à Nouméa. © US Naval history and heritage command
© US Naval history and heritage command 10 novembre 1942, le porte-avions USS Enterprise à Nouméa.
  • Par Françoise Tromeur
  • Publié le
Une idée cadeau? La Ville de Nouméa a édité un calendrier perpétuel dédié à la Seconde guerre mondiale. Au jour le jour et au fil des 365 vignettes, il relate les moments importants de ces années 1939 à 1945 qui ont eu un tel écho en Calédonie. Avec des textes, des images d'époque et des photos d'objets qui se trouvent au musée de la Seconde guerre mondiale en Nouvelle-Calédonie.
 

Episodes historiques

Chaque mois aborde un épisode historique. Il est question de l'entrée dans le conflit, en Europe puis dans la région, du ralliement à la France libre, du Bataillon du Pacifique. Mais aussi du sort de la communauté japonaise, de la «milice civique» ou du quotidien des Calédoniens. Et bien sûr de la présence militaire américaine, australienne et néo-zélandaise. 
 

Le jour des GI

D'ailleurs, la date n'a pas été choisie au hasard pour sortir ce calendrier. C'est le 12 mars 1942, soixante-dix-sept ans plus tôt, que les premiers GI débarquaient par milliers à Nouméa sous le commandement du général Patch. Le début d’une présence militaire qui, en plus de peser sur la Guerre du Pacifique, allait profondément influencer la société calédonienne.
 

Entrée gratuite

Plus d’un million de ces soldats ont transité par le Caillou. Un épisode de quelques années, qui a laissé à la fois des souvenirs marquants et de très nombreux équipements. Ce jour anniversaire du 12 mars a aussi été marqué par la gratuité du musée.
Où le trouver?

Ce calendrier perpétuel a été imprimé en deux versions: l'une en français et l'autre en anglais. En attendant d'être disponible en librairie, il est en vente au musée de la Seconde guerre mondiale en Nouvelle-Calédonie, situé au 14 de l'avenue Paul-Doumer. Mais aussi au musée de la Ville, au 39 rue Jean-Jaurès. Deux établissements gérés par la mairie de Nouméa. 
Tarif: 2900 F (11 500 F le lot de cinq).

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play