Les chauffeurs de Taneo contre la reprise du ticket secours

transports
Mobilisation chauffeurs de bus de Taneo
©Alix Madec/NC 1ère
Ils étaient une quinzaine de chauffeurs mobilisés ce vendredi devant l'agence de Koutio. Les conducteurs de bus dénoncent la reprise de la vente des tickets « secours » à bord des autocars. Un ticket qui serait une source d'agressions pendant leurs heures de service.
"Il y a des chauffeurs qui se sont déjà fait agresser, d'autres qui ont quitté la profession à cause de ça", raconte l'un d'eux. Le ticket secours, la raison de tous leurs maux, aux chauffeurs de bus de Taneo. Ils sont près de deux-cent conducteurs du réseau à reprendre la route dès ce lundi, avec pour certains beaucoup d'appréhensions. En cause : la remise en vente à bord de leurs autocars, du ticket unitaire dit « de secours » à 300 francs. Une offre supprimée durant le Covid-19, ce qui avait valu de rassurer les professionnels et de réduire le risque d’agression.
 
Les chauffeurs de Tanéo contre la reprise du ticket secours
©Alix Madec/NC la 1ère
 

Une source d'agression

Cette vente à bord est source d'incivilités et d'agressions pour les chauffeurs. Avec la crise du Covid, cette méthode de vente a été supprimée et on s'est rendu compte au bout de trois mois qu'elle avait un impact positif. Plus aucune agression n'a été signalée et on a relevé une meilleure concentration pour les chauffeurs qui sont devenus plus ponctuels au niveau des arrêts.
-Christophe Wendt, représentant syndical de Karuïa bus

 

La solution: multiplier les points de vente

A la suite de la crise du coronavirus, les chauffeurs de bus l’assurent : les habitudes d’achat de tickets de bus des Calédoniens ont changé. Il suffirait de multiplier les points de vente sur le territoire. De son côté, le directeur du SMTU l’affirme : certains usagers utilisent encore ce mode d’achat de dernière minute.

Nous avons un réseau de vente qui n'est pas encore assez développé pour supprimer [les tickets secours]. On a encore entre 12 et 15% des usagers qui utilisent les tickets secours régulièrement.- Christophe Lefèvre, directeur du SMTU


Une reprise de la vente à bord qui devrait se faire jusqu’en décembre prochain. Pour l’heure les chauffeurs de bus n’ont pas encore annoncé de seconde mobilisation ou de blocage.

Le reporte d'Alix Madec à écouter ci-dessous.

Les chauffeurs de Tanéo contre la reprise du ticket secours

Les Outre-mer en continu
Accéder au live