nouvelle calédonie
info locale

Des collectifs manifestent contre l’injustice sociale

manifestation nouméa
Manif collectif désobéissance civique et culturelle
©Brigitte Whaap
Plus de 200 personnes étaient dans la rue pour réclamer plus de justice sociale. Le collectif de la désobéissance civique et culturelle, rejoint par une dizaine d’autres collectifs veut un meilleur partage des richesses entre les Calédoniens.
Halte à la vie chère, un loyer unique à 15 000 francs CFP pour tous les locataires de logements sociaux et les transports en commun à 200 francs, voici ce que l’on pouvait lire sur les banderoles des manifestants ce lundi.  Ils ont marché de Montravel jusqu’à la mairie de Nouméa pour dénoncer l’injustice sociale. Certains ont du mal à boucler les fins de mois : « Il y a la voiture, il faut manger, il y a les enfants (heureusement, moi, je n’en ai plus à la maison)… C’est dur, des fois je me retrouve avec 5 000 francs » raconte Jean, à la retraite.
Manif collectif désobéissance civique et culturelle
©Brigitte Whaap


Pour un meilleur partage des richesses

Une dizaine de collectifs manifeste : des habitants de logements de la SIC des quartiers de Nouméa, ou encore le conseil supérieur des dynasties kanak. Ils interpellent les responsables politiques pour un meilleur partage des richesses.
« Les transports, la santé, le loyer, le SMIG que nous voulons porter à 250 000 au lieu de 150 000 aujourd’hui pour arranger les gens. Et pour arranger la vie aussi de tous ceux qui vivent dans les cabanes » explique Albert Neunénon Aramion, de la chefferie de Kouaoua, du conseil supérieur des dynasties kanak. « C’est pas possible qu’on se trouve dans une situation comme ça où il y a quarante ou cinquante mille personnes qui se trouvent sous le seuil de pauvreté. C’est inadmissible, c’est impossible dans un pays qui est riche comme le notre ». 
Manif collectif désobéissance civique et culturelle
©Brigitte Whaap

Après des actions ciblées, le collectif de désobéissance civique et culturelle s’organise avec d’autres associations. Ils descendent dans la rue pour revendiquer des changements pour les classes populaires.
Le reportage de Brigitte Whaap et Nicolas Fasquel 

 

Qui sont les collectifs qui ont manifesté?

Plusieurs collectifs ont rejoint celui de la désobéissance civique et culturelle : 
- Collectif des subrogés tuteurs et défenseurs coutumières de droit
- Collectif intellectuels kanak en Kanaky
- Collectif des 4 drôles de dames retraitées de PLK
- Collectif de Normandie (SIC)
- Collectif de Koutio (SIC)
- Collectif de Rivière Salée (SIC et jeunesse)
- Collectif de Kawipa
- Collectif de Tcho
- Conseil supérieur des dynasties kanak
- Collectif du covoiturage
Publicité