Condamnation avec sursis pour Gaëlle Wéry, figure de Reinfocovid NC

justice nouméa
©nouvellecaledonie
Elle est l'une des personnalités du mouvement Reinfocovid en Nouvelle-Calédonie. Gaëlle Wéry comparaissait ce vendredi au tribunal correctionnel de Nouméa, pour l'organisation d'une manifestation interdite. Elle a été condamnée à une amende avec sursis.

Elle fait partie des leaders du collectif ReinfoCovid. Gaëlle Wéry a participé à plusieurs rassemblements contre l’obligation vaccinale et le pass sanitaire. Elle était poursuivie par la justice pour organisation d’une manifestation interdite sur la voie publique, le 15 novembre 2021 et le 15 janvier 2022. Mais aussi pour avoir diffusé de fausses informations, le 15 octobre 2021. Cette dernière infraction n’a pas été retenue par le tribunal.

"On aurait aimé qu'elle soit relaxée"

"On a eu des réponses qu’on attendait, notamment la nullité d’une convocation, concernant des fausses informations, pour laquelle ma client était poursuivie, dans un cadre qui n’était pas le cadre légal", réagit son avocat Me Samuel Bernard. "On aurait aimé qu’elle soit relaxée pour ces infractions d’organisation de manifestation, mais finalement, elle est condamnée", poursuit-il. "Ce sont des décisions qui mettent en jeu la liberté d’expression et la liberté de manifestation", ajoute le conseil. "Je pense que même une peine avec sursis ne doit pas être prise à la légère, que ce soit par Mme Wéry mais aussi par le parquet." 

Mobilisation de soutien

Plusieurs dizaines de personnes étaient présentes à l’extérieur du tribunal pour soutenir Gaëlle Wéry. Celle-ci a été condamnée à 500 000 F d’amende avec sursis.