Confinement : le yacht de croisière de luxe de retour à Nouméa

transports nouméa
Lapérouse de croisière de luxe
Le Lapérouse, yacht de croisière de luxe de la compagnie Ponant, naviguant sous pavillon français est de retour en Nouvelle-Calédonie, presque jour pour jour après son passage en avril 2019.
Cette fois-ci, aucun passager à bord. Ce lundi, il sera dans le port de Nouméa.
De retour à Nouméa, le navire de croisière de luxe n'effectue pas , cette fois-ci, une croisière. Les raisons sont directement liées à la crise du coronavirus.  
Jusqu’à présent, le navire était basé en Nouvelle-Zélande depuis trois mois. Le navire a dû interrompre une croisière en cours, dont l’itinéraire devait relier l’île du Nord à l’île du Sud, d’Auckland à Dunedin. L’ensemble des passagers a pu être débarqué les 16 et 17 mars à Wellington, la capitale néo-zélandaise, où le confinement a été décrété quelques jours plus tard. 
 

"demande de protection de pavillon"

La compagnie a alors adressé à la Nouvelle-Calédonie une demande de protection du pavillon - le Lapérouse battant pavillon français-, pour venir se replier dans les eaux calédoniennes. Une démarche qui peut s’apparenter à une « demande d’asile en cette période de crise », commente un proche du dossier. 

Pourquoi le Caillou, alors que le navire est immatriculé à Wallis-et-Futuna ? 
 « L’accès à Wallis et Futuna s’est fermé très vite. Et les infrastructures en place à Nouméa seront un avantage quand nous pourrons envisager la reprise d’activité », répond la compagnie Ponant.
 

Aucun cas de Covid-19 à bord

A bord de ce navire sans passager : 92 membres d’équipage, « tous exempts du Covid-19 », assure la compagnie. Et d'ajouter, que  « le Lapérouse et son équipage ont été en quarantaine, à l’isolement total dans les plus strictes conditions, depuis plus de deux semaines ».

 « La petite taille du navire, ses infrastructures et son équipe médicale à bord, ainsi que ses protocoles sanitaires stricts ont permis de n’avoir aucun cas de contamination au Covid-19 à bord ».


Suivez sa géocalisation : le Lapérouse ]

Aucun passager à bord
Le navire ne transporte pas de passager. Seuls les membres d'équipage sont présents.
Selon les mesures de confinement du haut-commissaire et du gouvernement calédonien, les membres d’équipage resteront confinés à bord du yacht dès leur arrivée à Nouméa.
Leur état de santé sera contrôlé par les autorités sanitaires.

Le manque de visibilité sur l'évolution de la situation sanitaire 
Attendu demain lundi en grande rade de Nouméa, le Lapérouse devrait y rester  jusqu’à la reprise de ses activités de croisière.
Mais l’absence de visibilité sur l’évolution sanitaire mondiale peut le contraindre à rester en Nouvelle-Calédonie plusieurs semaines.
Reste à attendre un déconfinement de l’Australie, pour que le navire puisse se rendre à Kimberley en Australie Occidentale et assurer éventuellement sa prochaine croisière.
 
Reportage Coralie Cochin
©nouvellecaledonie