Délinquance en centre-ville : les commerçants veulent agir

violence nouméa
Violence centre ville
©Nouméa centre-ville
Difficile de dynamiser le centre-ville si les incivilités et l’insécurité perdurent dans le quartier. Suite à une nouvelle agression survenue le 16 juillet, les acteurs du quotidien du quartier se mobilisent pour trouver des solutions. 
Il y a huit jours, un commerçant du quartier asiatique du centre-ville de Nouméa ferme son commerce aux alentours de 20h et se fait agresser. Trois individus rouent de coups la victime de 58 ans et le laissent à terre avec de nombreuses blessures qu'énumère sa fille, Michelle N’Guyen. « Il a eu les ponts du nez déplacés, des dents cassées, un léger traumatisme crânien avec treize points de suture et le tibia fracturé. »
 

Aujourd’hui on attend peut-être un peu plus de réactivité. Quand un commerce rencontre des soucis, que la police intervienne assez rapidement, mais tout dépend des moyens dont elle dispose aussi…
- Michèle N'Guyen, fille de la victime



En même temps que la famille de la victime, plus de 200 personnes se sont mobilisées ce matin au coeur du quartier asiatique. Pour trouver des solutions, des groupes de travail réunissent la CCI, la ville de Nouméa, le syndicat des commerçants et Nouméa Centre Ville.
 

Mobilisation

Cette violence n’est pas nouvelle mais elle s’accentue et les commerçants souhaitent un renforcement des dispositifs mis en place. « On voit du trafic s’installer, on voit de la consommation d’alcool sur la voie publique, décrit Frédéric Pratelli, coprésident du syndicat des commerçants, donc il faut prioritairement de la présence physique des forces de l'odres sur le terrain. »
 

On souhaiterait mettre en place des référents par quartier pour qu’on puisse avoir des personnes ressources qui collectent toutes les problématiques qu’on peut avoir  et surtout qu’on puisse les faire remonter. -
Frédéric Pratelli, coprésident du syndicat des commerçants.

 

Premières mesures

Des réunions se poursuivent entre les services de la ville de Nouméa, le syndicat des commerçants, Nouméa centre-ville et la CCI. La municipalité avance quelques éléments de réponse. Michel Fongue est adjoint au maire chargé de la dynamisation du centre-ville, du commerce, et du développement du numérique. Il est au micro  d'Alix Madec. 

Michel Fongue, adjoint au maire de Nouméa


Parmi les autres solutions est évoqué le renforcement des équipes pédestres de la police municipales et des patrouilles entre 17h30 et 19h30.
 

Le reportage d'Alix Madec et Philippe Kuntzmann :   

©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live