Dépression Gretel : une barge sous le pont de Nouville

cyclones nouméa
Gretel Barge Nouville
©Antoine Le Tenneur
Spectacle étonnant sur le pont de Nouville. Une barge désarmée de la Stiles s’est échouée sur l’infrastructure. Un remorqueur est intervenu ce matin pour le dégager. 
L’image est à couper le souffle. Le Sisa Ne Nana, bloqué par l’arrière, sous le pont de Nouville. Les curieux se précipitent pour observer l’imposante barge de la Stiles. 
Gretel Barge Nouville
©Nicolas Fasquel
 

« Ça prouve la force des vents »

Appareil photo et smartphone à la main, les clichés se multiplient. « C’est impressionnant, ça prouve, la force des vents de la dépression », s’étonne Anne-Marie, un passante, « d’autant plus que c’est un énorme bateau ».
« On était à l’Anse-Vata », confie Maguy, « et on a entendu à la radio l’échouage. On a voulu faire nos curieux. C’est pour çà que je suis en train de prendre des photos ».
 

Une grosse frayeur

Sous le pont, grosse frayeur pour les squatteurs des quatre banians, qui vivent ici depuis leur expulsion du squat de la maison de l’intendant au centre-ville. La nuit a été terrible pour Isa. « Il y avait deux bateaux », assure la quinquagénaire. « A 1 h du matin, ils sont venus tirer un bateau de pêche. On est rentrés pour dormir et voilà le deuxième bateau. On a entendu taper sur les côtés du pont. J’ai eu peur. On n’a pas dormi de la nuit ».
Gretel barge Nouville
©Françoise Tromeur
 

Une circulation alternée

Une peur justifiée. A plusieurs endroits du pont, des fissures sont visibles. Les techniciens de la DITTT sont sur le terrain. Même les curieux s’en inquiètent, malgré une circulation alternée. « C’est dangereux. Ils laissent passer les voitures », confie une passante.
Une autre plus déterminée s’insurge, « il faut qu’ils arrêtent de laisser les véhicules circuler sur le pont. C’est trop dangereux. Encore moins les voitures de livraisons et les bus surtout. J’ai vu quatre fêlures sur le pont ».
 

Un pont scrutin de près

Le navire, désarmé depuis 2008, était amarré sur le quai de la Stiles. Un remorqueur a été envoyé sur place pour dégager le bateau. Restent les inquiétudes pour la structure du pont. Les dégâts seront particulièrement inspectés, d'autant qu'il s'agit d'un axe crucial pour la ville. Dix mille véhicules empruntent chaque jour ce pont. 
Communiqué gouv pont Nouville
©Gouvernement de la NC
Le reportage sur les dégâts à Nouméa d'Antoine Le Tenneur et Nicolas Fasquel 
©nouvellecaledonie