nouvelle calédonie
info locale

Les fêtards de la baie-des-citrons sous haute surveillance

sécurité nouméa
Opération sécurisation BD
©Nc1ere
Une cinquantaine de gendarmes et d'agents de police nationale et municipale ont participé à une opération de maintien de l'ordre sur la baie-des-citrons ce samedi soir. Une répétition du dispositif mis en place pour les fêtes de fin d'année. 
 
Cinq cent à huit cent personnes, c'est la population qui s'amasse sur les baies de Nouméa les week-ends de fin d'année. L'alcool aidant, les débordements sont réguliers. La semaine passée, plus de cent jeunes avaient caillassé les forces de l'ordre sur la route qui mène de la baie-des-citrons à l'aquarium. Depuis ce samedi, le dispositif sécurité est renforcé. « C'est une opération mutualisée entre la police municipale, la police nationale et la gendarmerie. Le principe, c'est l'occupation du terrain. Principalement de la baie-des-citrons et de l'Anse Vata. Une sécurisation active au niveau des groupes avec l'implantation des équipages en pédestre, sur tout le secteur du front de mer », lance le capitaine de police Frédéric Moeldjokario. Un renforcement de sécurité mis en œuvre suite aux actes d'incivilité survenus sur le secteur la semaine dernière.
 
Sécurité BD
 

Sécurité renforcée


Cinquante hommes sont mobilisés, des patrouilles pédestres et canines sont déployées. Leur mission : vérifier le port d'armes éventuel, contrôler les groupes de personnes et faire cesser la consommation d'alcool sur la voie publique. Un homme particulièrement aviné est repéré au niveau du parking de l'aquarium. Il n'est pas en état de conduire et pourrait être agressé ou volé au cours de la soirée. Comme trente-deux autres personnes hier soir, il est interpellé pour ivresse publique manifeste. « Il avait une démarche titubante, des propos incohérents, les yeux injectés de sang et l'haleine sentant fortement l'alcool. Forcément tous ces indices sont assemblés, on va l'embarquer pour un dégrisement », explique Erwan, gardien de la paix de la brigade spécialisée de terrain du sud. 

Une ivresse en soirée sur les baies qui touche plus particulièrement la tranche d'âge des 15-20 ans et concerne désormais de plus en plus de jeunes femmes, c'est le constat des forces de l'ordre. Des interventions jugées nécessaires par ceux qui sortent dans les établissements de nuit, mais certains regrettent un trop grand nombre de contrôles, qui vont pourtant se poursuivre. « Les policiers sont là, c'est pour la sécurité de tout le monde, c'est bien mais c'est un peu trop généralisé », témoigne un fêtard. 

De son côté, le capitaine de police Frédéric Moeldjokario l'assure, « chacun est libre de venir s'amuser dans la joie et la bonne humeur sur le secteur des baies, par contre, la consommation d'alcool sera non tolérée. Il y aura une restriction. On fera en sorte que tout le monde puisse s'amuser, sans qu'il n'y ait trop de débordements ». Le dispositif sécurité renforcée va durer jusqu'à la fin de l'année sur les baies.

Le reportage de Martin Charmasson, Laura Schintu et Michel Bouilliez : 
©nouvellecaledonie