publicité

La Fête des bibliothèques, et des livres déclassés

Chaque année, la Fête des bibliothèques donne aux lecteurs l’occasion d’acheter des ouvrages destockés et cédés à tout petit prix. Ce qui était le cas ce samedi, à plusieurs endroits du Grand Nouméa. Notamment à Bernheim qui proposait des milliers de livres, de bandes dessinées et de CD.

Vente d'ouvrages déclassés à Bernheim pour la Fête des bibliothèques 2018. © NC La 1ère / Françoise Tromeur
© NC La 1ère / Françoise Tromeur Vente d'ouvrages déclassés à Bernheim pour la Fête des bibliothèques 2018.
  • Isabelle Braouet et Sylvie Hmeun, avec F.T.
  • Publié le , mis à jour le
Les habitués cochent la date au calendrier, prévoient plusieurs sacs solides et attendent l'ouverture derrière les grilles de Bernheim. Ce samedi matin, les connaisseurs de tous âges étaient fidèles au rendez-vous pour jouer le jeu du grand destockage à la bibliothèque territoriale: 5000 à 6000 ouvrages déclassés, dont une grande quantité de bandes dessinées.
Le reportage d’Isabelle Braouet et Sylvie Hmeun.
FETE DES BIBLIOTHEQUES

Pourquoi déclaser? 

«Des livres déclassés, ce sont des livres que l’on retire de nos collections et qui sont proposés à la vente», résume Pierre Perrier, secrétaire général de la bibliothèque Bernheim. Les raisons: il s’agit d’ouvrages anciens, ils sont peu souvent voire jamais demandés au prêt, ils ont été commandés dans des versions plus récentes, il faut faire de la place pour renouveler le fonds, ils ont été donnés mais ne peuvent pas être mis en circulation…

L'affluence s'est concentrée sur la première heure de destockage. © NC La 1ère / Françoise Tromeur
© NC La 1ère / Françoise Tromeur L'affluence s'est concentrée sur la première heure de destockage.

Dans le bâtiment 1901 en attente de rénovation

L’édition 2018 avait la particularité de se dérouler à l’intérieur du bâtiment le plus ancien, car sa grand’salle avait été vidée en vue d’une prochaine rénovation. De fait, la discothèque a été déplacée, refondue et de nombreux CD ont été ajoutés au destockage.

Cette année, les CD aussi étaient concernés. © NC La 1ère / Françoise Tromeur
© NC La 1ère / Françoise Tromeur Cette année, les CD aussi étaient concernés.

A Rivière-Salée aussi

Une sorte de chasse au trésor dans laquelle les uns ont trouvé leur bonheur et d’autres, moins, selon le type de lecture qui les faisait vibrer. Certains ont en tout cas essayé de prolonger le bon plan en allant chiner, l’après-midi, à la bourse aux livres prévue à la médiathèque de Rivière-Salée. Entre autres animations!
Rendez-vous samedi prochain à Kaméré

Samedi prochain, la ville de Nouméa prolongera la fête à la médiathèque de la Presqu’île’, située près du collège de Kaméré:
- de 9 heures à 11h30, bourse aux livres (romans, BD, livres d’art, albums jeunesse, etc au prix unique de 100F);
- de 9h à 9h30, spectacle Au secours mon enfant n’aime pas lire! (dès cinq ans);
- de 9h30 à 10h30 et de 10h45 à 11h45, création de bijoux et d'objets à partir de matériel de récup informatique (pour ados et adultes, sur inscription);
- de 9h30 à 11h30, atelier de réalité virtuelle (à partir de sept ans);
- de 10 heures à 11h30, jeux autour du vocabulaire du numérique (pour ados et adultes).
Gratuit, renseignements au 25 19 33 .

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play