publicité

Il tabasse un touriste australien, trois ans de prison

Un homme a été condamné à de la prison ferme pour des faits de violences envers un touriste australien à Nouméa, dans la nuit de vendredi à samedi.

Le touriste a été agressé non loin de la Casa del Sole. © Fonds Google Earth
© Fonds Google Earth Le touriste a été agressé non loin de la Casa del Sole.
  • Martine Nollet, avec F.T.
  • Publié le
La nuit de vendredi à samedi, sur les baies de Nouméa. Un touriste australien quitte une boîte de nuit et rentre tranquillement, à pied, à son hôtel sur l’Anse-Vata. Il n’a pas le temps d’y arriver: au bout de la Baie-des-Citrons, il est roué de coups, sans préavis. Il sombre dans l’inconscience. Ses agresseurs mettent à profit ce moment pour le délester de son portefeuille, de ses papiers et de son téléphone. Ils se séparent ensuite.

Insultes racistes

Mais des témoins ont vu l’homme se faire rouer de coups à terre et ont entendu les insultes racistes proférées par l’un des auteurs alors qu’il s’acharne contre sa victime. Présenté en comparution immédiate ce matin, au tribunal, l’agresseur présumé s’avère être un père de deux enfants, au casier judiciaire bien fourni : il compte plus de vingt condamnations.

«Mauvais délire»

Le prévenu assure ne pas se rappeler pourquoi il a frappé ce touriste. Il évoque un mauvais délire. Le procureur demande trois ans ferme, un réquisitoire suivi par le tribunal qui le condamne à trois ans d’emprisonnement avec maintien en détention.

Sur le même thème

  • justice

    Nouvelle session d'assises à partir du 19 juin

    La prochaine session d’assises en Nouvelle-Calédonie se tiendra à Nouméa du 19 juin au 4 juillet. Elle concernera trois affaires de viol sur mineurs et trois crimes de sang qui seront jugés en appel, dont le double infanticide de la baie Toro et l'affaire Tamaï.

  • justice

    Cinq hommes au Camp-Est après l’agression sordide d’un automobiliste

    Un mois après l’agression d’un automobiliste retenu dans sa propre fourgonnette, cinq personnes sont en détention provisoire. Une sixième a été placée sous contrôle judiciaire. Tous ont été mis en examen pour viol en réunion, séquestration, vols avec violences et menaces de mort.

  • justice

    Les peines des transporteurs de cocaïne alourdies en appel

    La cour d’Appel de Nouméa a pris ce mardi deux décisions concernant les 3 hommes interpellés l’an dernier avec près de 600 kg de cocaïne dissimulés dans un voilier. La détention illégale a été reconnue, mais les peines ont été alourdies au pénal, et les prévenus restent en prison.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play