Ils mettent la main à la pâte pour reprendre la pizzéria de leur père et ami

hommage nouméa
Réouverture de The Pizza, la pizzéria de Dominique Dumortier
Devant la pizzéria, Jérôme Dumortier, Stéphanie l'employée, Enzo l'ex-salarié et ami, et David Dumortier. ©Coralie Cochin / NC la 1ere

A l’Anse-Vata, deux frères reprennent le flambeau familial, après la mort de leur père dans un accident de voiture au col de la Pirogue, en décembre. Avec l'aide d'un de ses amis, ils viennent de rouvrir The Pizza, pour aider leur petit frère âgé de dix ans et honorer la mémoire paternelle.

Un drame de la route, qui se transforme aujourd’hui en une jolie histoire de solidarité. Un mois après la mort brutale de leur père, dans un accident de voiture au col de la Pirogue, deux frères ont repris au pied levé l’entreprise de ce pizzaïolo bien connu de l’Anse-Vata, avec l’aide d’une salariée et d’un ami. 

Le reportage de Coralie Cochin : 

Réouverture de The Pizza

«Honorer sa perte» 

Enzo est un ancien salarié de la pizzeria. C'était aussi un proche. Quand il a appris la disparition de Dominique Dumortier, juste avant Noël, il n’a pas hésité à retourner aux fourneaux.

Il a disparu comme ça. On ne s'attendait pas à ça. Et maintenant, pour honorer sa perte, on met tous ensemble la main à la pâte.

- Enzo, ami de Dominique

 

Réouverture de The Pizza, la pizzéria de Dominique Dumortier, Enzo
©Coralie Cochin / NC la 1ere

 

Offrir un avenir à «P'tit Dom»

Si tout le monde a mis la main à la pâte, c’est non seulement en hommage à Dominique, mais aussi pour aider «P’tit Dom», son dernier fils, âgé de dix ans. Afin de lui offrir un avenir, David Dumortier, l’aîné de la fratrie, et son frère cadet Jérôme ont repris le flambeau familial.

Son décès brutal au mois de décembre nous a laissés avec cet outil qui, s'il n'est pas exploité, meurt. L'idée, c'est qu'il fallait le pérenniser pour permettre à p'tit frère, qui n'a plus de papa, d'avoir un tremplin dans la vie.

- David Dumortier, fils aîné de Dominique

 

Réouverture de The Pizza, la pizzéria de Dominique Dumortier
©Coralie Cochin / NC la 1ere

Réouvert le 21 janvier 

En quatre ans d’exercice, Dominique Dumortier avait noué des relations fortes avec sa clientèle. Mercredi, jour de réouverture, Jean-Michel était au rendez-vous.

On était tous les deux voileux, ça fait plusieurs années que je le connaissais. Donc j'étais ici, on va dire, trois fois par semaine. Pour moi, c'était un ami mais pour beaucoup de clients, c'était devenu un copain.

- Jean-Michel, habitué de la pizzéria

 

En gardant la carte !

Pas question pour la nouvelle équipe de mettre son grain de sel dans les recettes de feu Dominique. La carte des pizzas a été soigneusement conservée. Une autre manière de lui rendre hommage.

Un bon vivant, un homme plein d'énergie. Il nous impressionnait par sa force de travail, il allait sur ses soixante-dix ans. Il adorait sa clientèle. Chaque pizza, il les faisait comme si c'était lui qui allait la manger... Il a brûlé la vie par les deux bouts et il est mort comme il avait vécu : à cent à l'heure. 

- David Dumortier

 

Dominique Dumortier décrit par son fils

 

Réouverture de The Pizza, la pizzéria de Dominique Dumortier
©Coralie Cochin / NC la 1ere

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live